A cinq ans, je suis devenue terre à terre (Jeanne Cherhal)

Temps de lecture : 3 minutes

Comme vous le savez peut-être, je suis très très fan de la chanteuse Jeanne Cherhal. Elle a écrit ce bouquin dans la collection Le goût des mots, dirigée par Philippe Delerm, et cela consiste en quelque chose de très simple et totalement irrésistible : la chanteuse a sélectionné des mots qu’elle aime, et elle a écrit un petit texte pour chacun d’eux. Cela donne un ouvrage irrésistible, et particulièrement chouette pour ceux qui aiment déjà les textes de chanson de l’autrice.

Lire la suite →
J'aime 1

Un jour ce sera vide (Hugo Lindenberg)

Temps de lecture : 3 minutes

J’ai rencontré Hugo une seule fois, il me semble que c’était dans le cadre d’une interview sur les blogs, mais je ne me souviens plus bien quand ou quoi. Je me rappelle d’un charisme complètement dingue qui m’avait vraiment marqué. Un truc indéfinissable, mais peu commun selon moi. Huhuhu. Alors quand j’ai vu qu’il publiait son premier roman, j’ai vraiment voulu le lire.

Lire la suite →
J'aime 1

Fin de journée entre chien et loup

Temps de lecture : 2 minutes

J’aime vraiment beaucoup cette vue de la place de la Concorde depuis le jardin des Tuileries, on est bien en hauteur, et on a une vue dégagée sur la place. Et juste au coin de la rue Royale et de la rue de Rivoli, il y a cette proximité entre la Tour Eiffel, l’Obélisque de la Concorde et un des lampadaires monumentaux de la place.

Il y a aussi un peu plus loin, on trouve aussi un joli alignement avec l’allégorie de la ville Strasbourg, et en cette journée nuageuse mais percée par un soleil déclinant, les ombres qui se détachent on quelque chose de charmant.

Lire la suite →
J'aime 2

Mon avis à deux balles sur la Saga Star Wars

Temps de lecture : 10 minutes

Et pour vous donner un avis complet et circonstancié, je me suis tapé à la suite les 11 films disponibles aujourd’hui. C’est à dire les 9 films de la saga, et les deux spin-offs plus récents. Donc tout cela est bien frais, et j’ai un avis assez tranché sur la valeur de tous ces films (selon mon avis à moi que j’ai bien sûr), et ce qu’il en reste une fois que tout a été dévoré. D’abord, je donne mon avis sur chaque trilogie et opus, et puis on s’essaiera à un classement (très subjectif). Je vais aller dans l’ordre chronologique de l’histoire, mais en rappelant bien l’ordre de production réel des films puisque la prélogie a bien été créée avec la trilogie originale en tête.

Lire la suite →
J'aime 1

Dune et sciences

Temps de lecture : < 1 minute

Lorhkan (dont j’aime beaucoup le blog) chronique un bouquin qui a l’air passionnant. C’est un ouvrage collaboratif et scientifique qui a épluché les bouquins Dune (Frank Herbert), dont je suis très féru, et qui essaie d’en comprendre les origines, les inspirations, et la faisabilité à l’aune de nos connaissances contemporaines. Cela donne drôlement envie, mais j’ai tellement envie de croire que de toute façon tout cela est vrai, mais se passe simplement trop loin, il y a trop longtemps (dans une galaxie trop lointaine, tout ça tout ça).

J'aime 3

Les gens qu’on aime : #31 quelqu’un qui nous a énormément aidé à un moment difficile de notre vie

Temps de lecture : 2 minutes

Dr. CaSo a lancé un défi : écrire un article par jour sur les gens qu’on aime. Et comme j’aime bien des gens, et que j’aime bien écrire, et que j’aime bien Dr. CaSo, je vais m’y coller.

Dernier jour du défi avec double-post puisque Dr. CaSo nous a intuitivement proposé 31 jours en novembre. Hi hi hi. Eh bien, cet article est dédiée à Marie-George L. qui a été médecin pendant très longtemps, j’imagine, au 6 rue Deguerry dans le 11ème arrondissement à Paris. J’ai habite au 8 bis pendant quelques années, et je passais incrédule devant ce curieux cabinet qui ressemblait plutôt à une salle d’attente de liseuse de bonne aventure. Mais comme souvent, j’avais tout à fait tort en jugeant ainsi à l’emporte-pièce (je le fais de moins en moins).

J’ai déjà parlé de cette médecin qui m’a suivi pendant quelques années, alors que je la surnommais avec une particulière clairvoyance : « Dr Queen FAP1 Médecin ». Elle m’avait rapidement cerné en me demandant de but en blanc lors de notre première rencontre si j’étais homo. J’avais trouvé ça tellement gonflé et génial. Avec en plus, son cabinet en bordel, ses deux chats sur mes genoux, et elle qui fumait, c’était la totale.

Mais c’était aussi une femme incroyablement sympathique et une praticienne de grand talent, qui connaissait parfaitement son boulot et l’exerçait avec humilité, habilement mêlée à expertise et expérience. Elle appelait tout le temps un confrère pour vérifier une idée, ou n’hésitait pas à demander des examens complémentaires et à envoyer ses patients chez des spécialistes. Je lui ai moi-même envoyé pas mal de copains en mal de docteur dans mon quartier, et ils l’ont tous adopté. C’est comme ça qu’elle m’avait dit qu’elle ne comprenait pas pourquoi mais elle avait une patientèle très très gay. Elle suivait également beaucoup de séropos depuis des années, et elle s’était du coup bien rencardée, mais surtout elle a beaucoup de potes pédés. Hu hu hu.

J’en parle au passé, car elle a pris sa retraite, et depuis nous la pleurons tous.

Elle avait tout de suite détecté mon diabète de type 1, et m’avait envoyé illico chez un endocrino qui lui-même m’avait tout de suite expédié aux urgences. Et quand j’ai chopé la syphilis, et que j’ai dû lui montrer un affreux chancre sur ma bite, et que j’ai dû lui envoyer mon mari pour qu’il se fasse aussi piquer les fesses avec une grosse dose d’antibios (après avoir risqué de bousiller mon couple, je vous rassure), eh bien elle m’a super engueulé, mais elle a été adorable parce qu’elle avait un faible pour moi et mes conneries. Elle me trouvait dingue (avec mon étrange manière stoïcienne d’avoir pris le diabète) mais sans doute un peu attachant, hu hu hu.

En tout cas, moi j’y étais très attaché. Et elle restera dans mes souvenirs pendant pas mal d’années j’imagine. ^^

J'aime 6

Les gens qu’on aime : #30 quelqu’un de très intelligent

Temps de lecture : 2 minutes

Dr. CaSo a lancé un défi : écrire un article par jour sur les gens qu’on aime. Et comme j’aime bien des gens, et que j’aime bien écrire, et que j’aime bien Dr. CaSo, je vais m’y coller.

C’est un dinoblogueur comme moi et quelques autres, et je le trouve très très intelligent. J’ai connu Pascal à l’époque où les blogs, et en particulier les pédéblogs, étaient les comptes Touiteur d’aujourd’hui, et donc comme dans tous les environnements où des gays sont présents, ils cherchent naturellement à se retrouver, et à se renifler le derrière (en toute amitié particulière). Hu hu hu.

Pascal a d’abord été connu par son blog « Finis Africae » qui malheureusement n’est plus en ligne, et aujourd’hui il est sur « Ad Virgilium » (et au quotidien sur touiteur). Il a depuis 15 ans écrit un nombre impressionnant d’articles, et là où il m’épate c’est dans la qualité de l’ensemble. Il est simplement brillant. Et je l’admire autant pour le fond que pour la forme. J’adore son style, ses tournures de phrase et son rythme. Et je suis fan de son insolence, son espièglerie, son sens de l’argumentation, et j’imagine qu’on est plutôt politiquement très proche, ce qui explique aussi mon assuétude à ce qu’il écrit. J’ai aussi été impressionné par sa concision, il explique en quelques phrases ce que je galère à prouver en vain pendant des pages de galimatias. Nan mais vraiment je l’aime.

Ajoutez à cela qu’il est développeur et il a l’air bon (ah oui c’est un kink pour moi, ne cherchez pas ^^ ), il est musicien, et tout plein de choses qui le rendent encore plus intelligent, fin et plaisant à mes yeux. Mais avant tout, c’est son écriture qui me fait chavirer depuis des années. Je regrette d’ailleurs qu’il n’écrive plus très souvent, mais c’est la vie des blogs hein ?

Et ce qui est drôle, c’est qu’en cherchant dans des gens que j’aime et que je fréquente autrement que par les Internets, eh bien j’en ai pas trouvé un qui lui arrive à la cheville. Mouahahahahahahah. Bon j’imagine que le filtre du ouaibe aide aussi à se faire des films, mais voilà Pascal c’est mon démiurge de l’intelligence à moi. ^^

J'aime 1

Les gens qu’on aime : #29 quelqu’un qui a des enfants

Temps de lecture : 2 minutes

Dr. CaSo a lancé un défi : écrire un article par jour sur les gens qu’on aime. Et comme j’aime bien des gens, et que j’aime bien écrire, et que j’aime bien Dr. CaSo, je vais m’y coller.

Ingrid est une amie de chérichou, que je connais donc depuis une dizaine d’années, et je l’aime beaucoup. Son mari est également adorable, et ils n’ont pas un, pas deux, mais trois enfants !!! Truc de ouf. ^^ Le fait d’en avoir un me paraît déjà tout un monde, mais alors trois, piouuuuu ! Ce qui est super rare et vraiment notable avec eux, c’est qu’ils ne se sont pas transformés en « parents » d’une minute à l’autre, et devenus des gens très différents de ce qu’ils étaient. Loin de moi de reprocher d’ailleurs un tel phénomène, car il est très fréquent et compréhensible, après tout c’est un tel changement dans une vie. Mais cela se termine souvent par un éloignement et une incompréhension réciproque qui peuvent gâcher des amitiés.

Je suis plutôt dans l’acceptation de ce genre de chose en me disant « c’est la vie », et je comprends les difficultés, l’évidence pour certains parents de se consacrer à 100% aux enfants etc. C’est juste triste quand ça nous ostracise (et réciproquement, car les « sans enfant » peuvent aussi avoir un comportement pas très sympa). Avec Ingrid et Christophe, bah évidemment que c’est différent, mais pas tant que cela. Ils sont manifestement beaucoup plus fatigués qu’avant, et je les comprends, mais quand on se voit c’est toujours aussi plaisant et chouette. Ils gèrent comme ils le peuvent leurs trois marmots qui sont loin d’être de sages angelots en vitrine. Hu hu hu. Mais je les trouve très cool aussi les petits choux, et ça fait une famille très attachante chez qui j’adore aller déjeuner.

On a aussi eu quelques occasions de se voir alors que les enfants étaient chez leurs grands-parents, et là c’est un peu jour de fête pour eux. Il faut voir comme ils sont contents de cela. Mouahahahahah. Et je repense à cette escapade à Rome pour fêter l’anniversaire d’une copine qui y habite, la photo en tête de l’article vient de là. Sans les enfants, la fête avait été très très joyeuse et arrosée, et on avait tellement rigolé, c’est un super souvenir.

Ingrid est toujours souriante et pétulante, elle est aussi très fine et perspicace. Elle rigole tout le temps, et elle donne la pêche à tout son entourage. C’est vraiment quelqu’un que j’aime au-delà de sa relation amicale avec mon chéri, et c’est plutôt rare quand ce genre de chose arrive.

J'aime 1

Fin d’automne au bois de Vincennes

Temps de lecture : 2 minutes

On a profité de l’extension de la zone de promenade pour aller faire un tour au bois de Vincennes et au Parc Floral. C’était l’occasion de profiter des dernières feuilles d’automne, avant de rentrer dans l’hiver et sa nature en complet sommeil. Les arbres étaient superbes et les feuilles de toutes les nuances de jaune, rouge et orangée.

Lire la suite →
J'aime 0