Les pièges du crépuscules (Frank Tallis)

Ce bouquin avait à la base pas mal de qualités pour me plaire, il s’agissait bien d’un de ces romans 10/18 de la collection « Grands Détectives » qui se déroule à une époque donnée. Dans cette série, nous sommes à Vienne au tout début du 20ème siècle, et deux amis, un policier, l’inspecteur Rheinhardt, et un psychiatre, Max Liebermann, enquêtent sur un crime...

Lire la suite

Black Album (Hanif Kureishi)

C’est rare de retomber aussi vite sur un excellent roman d’un auteur, sauf que c’est encore le Chondrouné qui m’a offert celui-ci, et en effet, comme il me l’avait dit, c’est un très bon roman. Certes moins drôle et enjoué que le « bouddha de banlieue », mais beaucoup plus politique, religieux, et doté d’une portée sociale/sociétale bien plus...

Lire la suite

Le bouddha de banlieue (Hanif Kureishi)

Quand on me connaît et qu’on me lit un peu, il est assez clair que je devais découvrir cet auteur, et Chondre ne s’y est pas trompé lorsqu’il me l’a offert. Hanif Kureishi est moitié pakistanais par son père et anglais par sa mère, exactement comme le héros du bouquin, et il allie à mon avis le meilleur des deux cultures. C’est-à-dire qu’en usant une...

Lire la suite

Le cadavre anglais (Jean-François Parot)

J’ai déjà dit et répété à quel point j’apprécie cette série des Nicolas Le Floch de Jean-François Parot. Et une fois de plus, je persiste et signe. Depuis 2000, je suis les aventures du petit Ranreuil, et nous voilà avec des romans qui perdurent dans leur excellence, et qui ont même corrigé certaines erreurs du début. Mais du coup, aujourd’hui j’ai...

Lire la suite

Simulacres

Hey, ça fait tout de même le onzième bouquin de K. Dick que je chronique dans ce blog ! Du coup, j’ai bien dû en lire une quinzaine en tout maintenant ! Je suis vraiment toujours aussi fan du maître, mais il faut avouer que ce bouquin là est vraiment à la limite du supportable. C’est le bouquin de K. Dick le plus étrange, complexe et décousu que j’ai lu, mais ça reste...

Lire la suite

Tout peut arriver

J’ai acheté ce bouquin un peu aveuglément, comme d’habitude, en lisant la quatrième de couverture, et sans même me souvenir que je connaissais son auteur, Jonathan Tropper. Et pourtant dès la première dizaine de pages lues, j’ai eu le sentiment familier d’avoir déjà goûté à cette prose… Et ça m’est revenu, Jonathan Tropper ! L’auteur du «...

Lire la suite

Rendez-vous passage d'Enfer

Ah une autre aventure de Victor Legris par Claude Izner, la dernière à lire pensais-je, jusqu’à ce que je réalise que j’en avais raté un épisode !!! En effet, c’est le 6ème bouquin de la série que je lis, alors qu’il y en a un autre qui est sorti avant. Il faudra que je répare cela. La série est un peu frustrante, car elle possède à la fois de puissants atouts...

Lire la suite

Cosmofobia

Ah un roman de Lucía Etxebarría, ce n’est pas rien ! Depuis « Amour, Prozac et autres curiosités » (qui fait partie de mon « panthéon »), je suis fasciné par cette auteure, que je révère carrément. Je n’encense pas pour autant tout ce qu’elle écrit, même si j’ai beaucoup aimé ses bouquins, mais je suis toujours curieux de lire ce qu’elle a écrit de...

Lire la suite

Bonheur, marque déposée

Ce bouquin avait très très bien commencé pour moi. Un de ces romans comme je les aime : une plume américaine (canadienne en fait) ironique et grinçante, qui crache des portraits au vitriol, et nous fait rencontrer des personnages hauts en couleur. Mais rapidement, le récit s’est essoufflé, et je n’ai pas réussi à bien accrocher… Je me suis perdu en chemin. Pourtant Will...

Lire la suite

L'assassin et le prophète

Je craque toujours pour cette collection « Grands détectives » de 10/18, et en particulier les enquêtes qui ont lieu dans des époques lointaines, avec souvent l’incursion de personnages originaux dans de véritables faits historiques. Un petit meurtre là-dedans et hop, le polar historique prend tout son sens, et parfois est de grande qualité. C’est le cas de ce bouquin de...

Lire la suite