Angels in America de Tony Kushner à la Comédie Française (Arnaud Desplechin)

Cette pièce est un monument de la culture gay américaine, et même plus exactement new-yorkaise, et même plus exactement emblématique des années SIDA. Elle a surtout été popularisée par l’adaptation en mini-série par HBO en 2003, qui a eu un très grand succès tant auprès du grand public que de la critique. Je n’ai jamais vu la pièce, mais je sais que c’est une...

Lire la suite

« Cyrano de Bergerac » à la Comédie Française

Ah j’en avais tellement entendu parler de cette version de Denis Podalydès, qui a eu tant de bonnes critiques et d’éloges du public. En outre j’adore Michel Vuillermoz au cinéma, ou même déjà à la Comédie Française dans le rôle du comte Almaviva, donc j’y allais en me disant que j’allais accrocher à son Cyrano. Et pourtant je sais que c’était un...

Lire la suite

« Le Misanthrope » à la Comédie Française

Je continue donc mon périple des classiques à la Comédie Française, et cette fois c’était pour un des chefs d’oeuvre de Molière, et certainement un des repères du répertoire français. Pour rappel donc, Alceste est le « Misanthrope », et il est à contre-courant de la société de son temps. Alors que tous prône la diplomatie, l’hypocrisie et les méthodes de cour...

Lire la suite

« Le Mariage de Figaro ou la Folle Journée » à la Comédie Française

Cette pièce m’a définitivement convaincu qu’il fallait que je me mette à sérieusement fréquenter la Comédie Française. Quelle pièce ! Quel jeu, quelle mise en scène, et les costumes, et ces phrases que l’on connaît si bien, et qui, surtout, sonnent encore tellement justes… Ah ce Beaumarchais, quel auteur ! Vraiment je ne me doutais pas que j’aimerais tant...

Lire la suite

L’Amour médecin – Le Sicilien ou l’Amour peintre

Un petit désistement de dernière minute et hop, je me retrouve à la Comédie Française, dans cette superbe salle Richelieu que j’avais étrenné la dernière fois ! En outre, apprenant qu’il s’agissait de deux pièces de Molière agrémentées de parties musicales et dansées de Lully, je n’en étais que plus motivé. Retrouver ainsi l’ambiance de ces premiers...

Lire la suite

« Le Cid » à la Comédie Française

Je n’étais jamais allé à la « Comédie Française », et grâce à Henri, j’ai pu y voir samedi une de mes pièces préférées. Je n’ai pas découvert « le Cid » de Corneille à l’école car ça n’a étrangement jamais été au programme, mais un jour j’étais tombé sur le texte de la pièce dans les bouquins de mes parents. J’avais ouvert ce...

Lire la suite