L’anomalie (Hervé Le Tellier)

J’ai vraiment eu envie de lire le bouquin pour comprendre son succès (et donc j’y contribue, ce qui ne veut donc rien dire, hu hu hu), mais aussi parce que l’auteur, Hervé Le Tellier, est un oulipiste ce qui est vraiment une grande qualité (à mon avis ). Je reste un peu surpris par l’attribution du Goncourt pour un tel ouvrage, mais c’est un bon bouquin et...

Lire la suite

Chanson bretonne suivi de L’enfant et la guerre (J. M. G. Le Clézio)

La couverture de l’ouvrage est assez explicite puisqu’elle évoque « deux contes », mais en l’occurrence on est moins dans le domaine de la fable que dans celui de l’évocation poétique des souvenirs d’un enfants (né en 1940). C’est vraiment curieux de prime abord cette mention de conte, et puis le fait que deux ouvrages soient présentés. Mais...

Lire la suite

Rire et jouir !

Je devins l’un de ces jeunes gens qui se permettent tout, en supposant que rien ne compte vraiment ; mais qu’est-ce que j’ai pu rire et jouir ! D’abord, il y avait les femmes, et j’ai couché avec toutes celles dont l’amour fou que je portais à Hardy m’avait privé. J’ai découvert les différences visibles d’un corps féminin à...

Lire la suite

La ferme des animaux

Il était impitoyable dans son diagnostic de l’époque. Selon lui, les pauvres vivaient sans idées, les gauchistes vivaient d’idées mortes, les bourgeois ne pensaient que pour défendre leur vie et les fascistes pour détruire celle des autres. Enfin, parmi la plupart des esprits raisonnables et modérés, tels que la mère de cet enfant, régnait un scepticisme de convention. Le...

Lire la suite

La promesse de l’avenir

Dieu merci, j’avais suffisamment de morale pour savoir que ce que je fabriquais n’était pas bien. Mais ce n’était pas pire que ce que faisaient les instituteurs ou les médecins, quand ils promettaient de l’avenir à des gens qui n’en avaient pas les moyens. Moi, je vendais du présent et ça, tout le monde pouvait se l’offrir. Libre à vous de...

Lire la suite

Désaccords imparfaits (Jonathan Coe)

Désaccords imparfaits (Jonathan Coe)

J’ai lu les plus connus des romans de Jonathan Coe, et encore dernièrement il m’avait subjugué par son talent (oui un livre d’il y a trois ans c’est « dernièrement » pour moi, huhu). C’est une de mes icônes de la littérature qui ne pourra, je pense, jamais me décevoir. Il écrit déjà trop merveilleusement bien, et il a ce talent dingue pour décrire ces...

Lire la suite

Maurice Sachs, ou les travaux forcés de la frivolité (Henri Raczymow)

Maurice Sachs, ou les travaux forcés de la frivolité (Henri Raczymow)

Je n’ai aucune idée de la manière dont j’ai entendu parlé de Maurice Sachs, sans doute une émission radio ou une de ces balades virtuelles qui m’a mené de pages en pages. J’ai été arrêté et stupéfait en lisant grosso modo qu’il s’agissait d’un type détestable et qui avait été simultanément et dans le désordre séminariste, homosexuel...

Lire la suite

La pluie avant qu’elle tombe (Jonathan Coe)

J’ai lu, et même dévoré, un certain nombre de romans de Jonathan Coe, et je le considère vraiment comme un écrivain de talent. Il est pourtant un romancier tout ce qu’il y a de banal, un raconteur d’histoires quoi, et même un raconteur d’histoires d’amour, d’amitié et de famille, donc un de ces auteurs qui peuvent en un clin d’oeil tomber dans la...

Lire la suite

Chien Jaune (Martin Amis)

C’est vraiment très étonnant car ce bouquin avait tout ce qu’il fallait pour me plaire. Entre une intrigue aussi multiple que loufoque et surréaliste, des personnages tout aussi cocasses et à la psychologie élaborée, ainsi qu’une écriture plutôt incisive et créative… Bref, la totale pour me conquérir, sauf que non, la sauce n’a pas pris. Le héros Xan Méo...

Lire la suite

Le théorème d'Almodovar

J’ai acheté ce bouquin pour son titre seulement, lorsque je l’ai vu sur un étal de ma librairie, et c’est en le googlant il y a quelques minutes, que j’ai appris qu’il marchait bien. J’ai aussi du coup eu vent des articles à son sujet, et surtout à propos de son auteur, Antoni Casas Ros. Il faut savoir que l’auteur et le narrateur sont une même...

Lire la suite