Julien

Quand j’ai écrit que j’avais adoré certains bouquins de Gore Vidal, on m’a envoyé pas mal de messages ou commentaires pour me conseiller de lire « Julien ». Et quand j’ai lu les mémoires de cet écrivain, et su à quel point ce roman était important pour lui, j’ai eu encore plus envie de le découvrir. Julien c’est Julien l’Apostat, un empereur...

Lire la suite

Palimpseste (Mémoires de Gore Vidal)

J’ai découvert Gore Vidal il y a quelques années, alors que je dévorais tous les romans qui avaient une histoire « homo », et « Le garçon près de la rivière » était un classique du genre. Je n’avais pas trouvé le bouquin transcendant, et un peu daté (il a été publié en 1948), mais c’est vrai qu’il avait le mérite d’être le premier roman américain...

Lire la suite

Myra Breckinridge et Myron

Je m’étais déjà dit que Gore Vidal avait écrit le plus dingue et le plus queer des romans avec « En direct du Golgotha », mais j’avais tort. C’est celui-ci qui remporte assurément la palme. Ce bouquin est un délire à l’état pur, mais tellement agréable à lire, avec des personnages et des situations irrésistibles, et surtout, une intrigue qui finalement rentre...

Lire la suite

En direct du Golgotha

L’autre fois, je parlais de ce bouquin en disant qu’il était de Gore Vidal dont j’avais déjà lu « Le garçon près de la piscine ». Et puis, je me suis rendu compte que ce dernier titre était celui d’un film de Cadinot, et pas « Un garçon près de la rivière » le vrai ouvrage de Gore Vidal qui est un standard de la littérature homo (paru en 1948). Mais bon...

Lire la suite