Wassup rockers

Comme j’avais démarré la critique de « Ken Park », je suis obligé de préciser que j’avais été un aficionado du Larry Clark qui m’avait choqué et bouleversé avec « Kids ». On y retrouvait déjà sa (malsaine ?) fascination pour les corps adolescents lascifs et leur sexualité débridée, mais aussi un regard extraordinaire et singulier sur la jeunesse américaine...

Lire la suite

Ken Park

J’avais beaucoup aimé « Kids ». Je l’avais découvert quand j’étudiais à Newcastle, dans un petit ciné de quartier. A l’époque, on disait que c’était le film « qui avait choqué Madonna », et en effet il y avait de quoi. Mais surtout c’était une réflexion pleine de sagacité (en même temps qu’une critique au vitriol) et de constats...

Lire la suite