Sitges gay ?

Mouahahahah, j’adore écrire des posts pour coller exactement à des requêtes de moteurs de recherche (pas du tout). Hu hu hu. Et celle-ci, je ne sais pas pourquoi, mais je pense qu’elle est populaire. Nous arrivons à la fin de notre semaine de vacances catalane, et j’avais encore deux trois bricoles à évoquer au sujet de Sitges. ...

Lire la suite

Lil Nas X

Comme Neimad, je fonds complètement pour Lil Nas X qui n’est pas vraiment le premier (je pense aussi à Cazwell ou Hamed Sinno, génial chanteur du génial groupe Mashrou’Leila) mais qui est autant épatant qu’attachant en affichant sa queeritude à un degré jamais atteint auparavant. C’est sans doute parce qu’il assume comme peu de gens avant lui, mais plus...

Lire la suite

La méthode tchétchène de génocide des LGBT+

Apparemment tout a commencé en 2017, lors d’une opération anti-drogue lambda, des policiers sont tombés sur un téléphone aux contenus non équivoques qui indiquaient que son propriétaire était gay. Après torture, celui-ci en a dénoncé 10 autres, et après torture de ces 10, ce cycle infernal de délation après sévices a amené à la condamnation de milliers de personnes LGBT+ en...

Lire la suite

It’s a Sin (Russell T. Davies) mais aussi Queer as Folk et Years and Years

Je voulais parler de la mini-série It’s a Sin de Russell T. Davis, mais je me suis rendu compte que je n’avais jamais évoqué Queer as Folk (la version UK de 1999) ou bien Years and Years (2019) qui a tout juste vingt ans de plus. Or ce sont trois chefs d’œuvre selon moi, et autant on peut d’ores et déjà vérifier l’effet culte de Queer as Folk avec un coup de...

Lire la suite

Veneno (mini-série)

Il y a assez peu de séries qui m’ont marqué à ce point. Et c’est même plus que cela, bouleversé et profondément touché, je ne suis pas ressorti indemne de ce visionnage. Ce n’est pas tant parce que c’est triste ou difficile à regarder, au contraire c’est plutôt agréable et prête souvent à sourire. Mais cette œuvre est selon moi majeure pour la...

Lire la suite

Chemsex : Sex, drugs & tristesse de l’âme

Le chemsex (\kɛm.sɛks\) c’est cette pratique qui a quelques années maintenant en France, mais qui est en soit aussi vieille que le monde, et qui consiste à prendre des drogues (« chemical« ) pour baiser (« sex« ). Mais autant les drogues ont, jusque là, rarement été très agréables pour baiser ou bander (surtout), autant celles qui nourrissent le chemsex sont au contraire un...

Lire la suite

Queerfinement

Pédé, je suis un diamant forgé sous la pression, invisible et pourtant protéïforme, de l’hétérosexualité. Je refuse de disparaître pour pouvoir survivre. Le Roncier vient de publier un très bon/beau billet que je vous conseille ardemment d’aller lire. Il résume vraiment bien ce que je pense de ces quelques mois de crise sanitaire, autant sur la nécessité du confinement...

Lire la suite

Queer Pride 2020 confinée

Eh bien oui, puisque la Marche des Fiertés qui devait se tenir le 7 novembre a été annulée suite au confinement, je ne pouvais pas en rester là. D’autant plus que j’ai acheté une super robe pour l’occasion, et que je me faisais une grande joie de la porter pour la Pride. Alors au lieu de cela, ce ne seront cette année que quelques clichés pris dans l’appartement...

Lire la suite