J’aime les narvals

Oui aujourd’hui, je l’avoue. Je le dis haut et fort : j’aime les narvals ! Or, une personne que j’aimais et que j’admirais, en qui j’avais toute confiance : Oli, pour ne pas le citer, est allé au Spitzberg pendant quelques jours. Quand il m’a demandé ce qu’il pouvait me ramener du grand nord, je lui ai dit que j’aimais les narvals, et que je...

Lire la suite