La voix d’Adèle

Qui d’autre que Virginie Despentes pouvait écrire un texte aussi fort, juste et vrai pour traduire ce que beaucoup pensent de la mascarade de ces Césars 2020. Elle est vraiment la voix/e indispensable d’aujourd’hui, parce qu’elle parle toujours avec ses tripes, avec une plume aussi belle que véhémente, et d’une redoutable justesse et probité. Cela m’a fait...

Lire la suite

Virginie Despentes

Virginie Despentes : Quee·n·r

Virginie Despentes est depuis longtemps une femme que j’admire pour son talent, ses œuvres, et en définitive son importance pour la société toute entière. L’énorme révélation fut pour moi King Kong théorie qui a marqué son époque et j’imagine les générations actuelles de féministes de tout poil. J’écoute depuis quelques temps déjà le podcast « Les...

Lire la suite

Apocalypse bébé (Virginie Despentes)

J’ai toujours eu un faible pour Virginie Despentes, mais comme je le racontais déjà quand je chroniquais King King Théorie, c’est plus pour la traductrice, l’auteure de chansons ou l’essayiste que pour la romancière. Ce livre ayant eu le Renaudot, j’ai l’impression qu’elle y a gagné ses lettres de noblesse, et je suis au moins certain que son bouquin...

Lire la suite

King Kong Théorie

Le 24 octobre 2006 je disais « Je vais le lire », et Juju répondait « Je suis impatient de lire ta critique. ». Ouai bon, okééééé, on est juste un an et demi plus tard. Mais quand je retiens que je dois lire un bouquin, il finit toujours par tomber dans mon escarcelle. J’ai toujours eu un faible pour Virginie Despentes, et ce bouquin me rend carrément amoureux d’elle...

Lire la suite