Clean

Olivier Assayas est un conteur hors pair, mais aussi un réalisateur qui instille dans ses films des émotions incroyables et une sensibilité sans sensiblerie. Dans ce film, il dirige une Maggie Cheung qui a grandement mérité son prix à Cannes, et nous entraîne dans une histoire où cette dernière doit rester « clean » pour retrouver un semblant d’équilibre.

Maggie Cheung est une junkie qui vit avec un rocker un peu sur le retour. Leur fils est gardé chez les parents du type (Nick Nolte est le père). Ils sont tous les deux dans un trip dope, et on comprend vite qu’elle est considérée par beaucoup comme la Némésis de son mec. Et alors le drame arrive, les amants s’engueulent, elles quittent le motel, elle revient le lendemain matin et se fait cueillir par la police car son mec est mort d’une overdose dans la nuit.

Elle sort de prison 6 mois plus tard, elle n’a plus rien, et elle doit repartir seule dans la vie. Elle veut alors reprendre sa vie en main, elle part à Paris avec l’espoir de se reconstruire, et de revoir rapidement son fils que ses grands-parents gardent et tentent d’écarter d’elle le plus possible. Elle a aussi un objectif clair et net, elle arrête de se droguer.

L’intrigue du film tient sur cette quête d’une jeune femme qui après avoir touché le fond, tente de reprendre pied dans l’existence. Elle échoue à certains égards (la drogue notamment), et quelques espoirs se placent sur son chemin parfois, complètement décimés par de profondes désillusions. Maggie Cheung est absolument géniale et touchante, elle irradie littéralement l’écran. Le seul bémol à son propos, est pour moi les scènes où elle s’exprime en français. En effet, elle parle tout à fait couramment notre langue, mais j’ai l’impression que son élocution parfois un peu hésitante ou laborieuse, l’a empêché de complètement endosser son subtil rôle.

Les autres acteurs sont exceptionnels, avec un Nick Nolte qui m’a vraiment bluffé, une Jeanne Balibar complètement folle et fantastique en productrice télé lesbienne hystérique et Béatrice Dalle très belle et crédible dans un rôle finalement très sobre et « sérieux » (ça change !).

Un très beau film.

Clean

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages