Bolu Okupe et son coming-out en photo

Temps de lecture : < 1 minute

Xavier revient sur sa photo qui a lancé un bouche à oreille virtuel assez intense. Il s’agissait d’une belle photo de Bolu Okupe qui affirmait clairement être « Gay AF » (« Gay as fuck » ou « Gay de ouf sa mère » je traduirais ^^ ). Etant nigérien et fils d’une personnalité politique, la toile s’est vite enflammée autant dans des attitudes laudatoires que condamnatoires.

J'aime 0

La vie d’avant

Temps de lecture : < 1 minute

J’ai été fasciné par le rapprochement audacieux que fait Didier Lestrade sur l’épidémie de Covid et celle du VIH, en évoquant très justement, selon moi, la période de 20 ans (entre les années 80 et 2000) où on est passé d’une vie d’avant à… bah c’est jamais vraiment revenu. D’ailleurs, je serais sans doute encore plus gonflé en allant jusqu’à 2020 et en l’associant la PReP comme retour à une « vie d’avant » pour les pédés. Retour d’une certaine insouciance qui certes libère les mœurs, mais surtout l’amour. ^^

J'aime 3

Seins et Œufs (Mieko Kawakami)

Temps de lecture : 3 minutes

C’est en lisant ce post sur Instagram d’une blogopote que je me suis dit que je devais lire ce court roman japonais de Mieko Kawakami. Cela se dévore en deux coups de cuillère à pot, et ça en vaut vraiment la peine, car c’est un texte aussi fort qu’il est cru, et assez surprenant pour un bouquin japonais. Surprenant à certains égards, mais cela reste terriblement japonais du début à la fin, et c’est un délice.

Lire la suite →
J'aime 0

Première neige de l’année !

Temps de lecture : 2 minutes

Vous avez vu ça partout partout, sur les réseaux sociaux, parce que les parisiens sont toujours épatés quand il neige !! Je ne fais pas exception à la règle, et ce truc qui était tout de même absolument annuel et durable quand j’étais minot, n’est en effet aujourd’hui qu’une rare occurrence qui devient vite gadoue et pluie.

Lire la suite →
J'aime 1

Chanson bretonne suivi de L’enfant et la guerre (J. M. G. Le Clézio)

Temps de lecture : 5 minutes

La couverture de l’ouvrage est assez explicite puisqu’elle évoque « deux contes », mais en l’occurrence on est moins dans le domaine de la fable que dans celui de l’évocation poétique des souvenirs d’un enfants (né en 1940). C’est vraiment curieux de prime abord cette mention de conte, et puis le fait que deux ouvrages soient présentés. Mais finalement, tout prend rapidement son sens, et j’ai été totalement conquis par cette lecture.

Lire la suite →
J'aime 1

Le Golden retriever est la rolex du couple qui a réussi sa vie

Temps de lecture : < 1 minute

Cette remarque m’a tellement fait rire, mais le pire c’est que dans le contexte de description anthropologique de fréquentation des chemins côtiers ça marche plutôt très bien. J’ai eu l’impression de revoir mes rencontres de ces dernières semaines en Bretagne, et surtout ces quelques jours de la rentrée où j’avais la chance de profiter encore de quelques jours de repos.

J'aime 2

Les prédictions de NeimaD pour 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Je rattrape mes lectures bloguesques en retard, et j’étais passé à côté de ce post du 31 décembre 2020 de Neimad, mais c’est tellement prophétique que je dois retenir ça. ^^

Mes prévisions pour 2021: scandale de la campagne de vaccination trop lente en France, les mutations « anglaise » et « sud-africaine » du virus rendent les vaccins pratiquement inutiles de toute façon, les pays « pauvres » récupèrent les miettes, 3ème confinement, Apple rachète la MGM et annonce 3 séries télé dans l’univers « James Bond », déploiement complet de la 5G, des famines se déclenchent un peu partout (coïncidence ??), on parle encore du Brexit, l’album de Lana Del Rey est décevant, trump lance sa chaine de télé/réseau social, tremblement de terre géant en Californie et dans l’Himalaya, l’Amérique du Sud sombre économiquement et s’enflamme politiquement, les températures dépassent les 50° en Inde pour la majorité de Mai/Juin, la LReM fait des scores ridicules aux Élections Régionales, les JO de Tokyo sont définitivement annulés, c’est l’été alors tout va bien, des canicules/ sécheresses/ incendies historiques à travers le monde, Biden meurt, la Chine envahie le Ladakh Indien, la guerre civile s’accentue en Libye, Amélie Nothomb sort un livre, pour contrer Salto Netflix annonce le rachat du catalogue AB Production et un reboot d’Hélène et les Garçons avec Louane, l’Asie du Sud Est est ravagée par une série de cyclones, une nouvelle forme plus meurtrière pour les jeunes de coronavirus/SARS-CoV découverte en Inde donne naissance à la COVID-21, Didier Raoult propose d’essayer la Chloroquine, trump ferme sa chaine de télé/réseau social, Eric Zemmour annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2022 dans TPMP, mort de Jean-Paul Belmondo, confinement généralisé IV, sortie du nouveau The Legend of Zelda, le roi Thaï abdique et le pays devient une « démocratie militaire », le Louvre prend feu, et pour les fêtes, une éruption solaire exceptionnelle grille la majorité des circuits éléctroniques sur terre, nous ramenant 40 ans en arrière. Bon réveillon !

Source : « Death to 2020. » par Neimad
J'aime 4

L’île aux enfants (Ariane Bois)

Temps de lecture : 3 minutes

Avec un mari à moitié réunionnais, je tends forcément l’oreille quand j’entends parler de choses relatives à cette île. J’avais déjà entendu ce terrible épisode où l’État français a décidé de placer des enfants réunionnais dans des familles de métropole, et notamment dans la Creuse et des départements fortement désertés par l’exode rurale. Entre 1962 et 1984, ce sont plus de deux mille enfants (peut-être plus) qui ont été retirés de leur famille pour être placé ou adopté en France métropolitaine. Il s’agissait de familles pauvres ou en difficultés, et donc des assistantes sociales « vendaient » à des parents la possibilité pour leurs enfants d’étudier et d’avoir une vie meilleure en métropole, quand ce n’était pas des entourloupes qui se finissaient par des quasi enlèvements d’enfants. Et certains enfants ont été adoptés comme s’ils étaient orphelins, d’autres ont été placés comme des ouvriers agricoles et parfois totalement abusés (sévices, conditions de vie déplorables, racisme etc.). Bref, même si certaines familles qui ont adopté étaient des gens bien et aimant, globalement ce déracinement forcé et ce traitement post-colonial est clairement considéré aujourd’hui comme un épisode dégueulasse de notre histoire.

Lire la suite →
J'aime 4

2020+1

Temps de lecture : 8 minutes

Ouh là là, j’ai fait une sacrée pause là. Et encore, je ne reprends le boulot que lundi, c’est dire à quel point j’ai décroché, et c’était fort salutaire. Gros décrochage aussi du blog, j’ai passé les deux jours de Noël chez ma maman à Osny avec mes parents et mon frangin (et mon meuriréné), et ensuite c’était presque 15 jours dans ma Bretagne chérie. On ne s’était pas vu depuis l’été dernier et ça semblait véritablement une éternité.

On a passé quelques bons moments avec des amis, et ça faisait du bien de fréquenter des potes, de ne pas porter de masque, et de revivre un peu « comme avant » tout en restant raisonnable. Pareil pour une petite fête du 31, loin de tout, à l’autre bout de la Terre, avec juste quelques proches aimés. Et cet hiver qui s’est emparé du coin nous donne encore à voir de nouvelles choses. Les arbres sont décharnés, les tempêtes font gonfler les vagues, les soleils couchants rougeoient de mille feux, et la nature semble comme figée et à l’abandon. Heureusement le solstice est passé par là, et chaque minute gagnée tous les soirs redonne de l’espoir. ^^

Lire la suite →
J'aime 8