Appleseed

J’attendais depuis longtemps de retrouver le plaisir d’un japanime comme « Ghost in the shell », tant dans le fond que dans la forme, et même si je ne suis pas du tout un expert, j’ai énormément accroché à cette oeuvre adaptée du manga de Shirow.

Dans la forme d’abord, le film est doublement doué en exploitant une multitude de techniques graphiques qui donnent au film un véritable souffle artistique. En effet, dessin de manga classique, 2D, 3D, vidéos, textures se mélangent avec beaucoup de talents. Et même si parfois cette fusion peut déranger, elle ne décrédibilise jamais la beauté des images. Ce mixage de technologies permet de profiter de la beauté formelle du dessin manga avec la rapidité et fluidité des mouvements des combats en 3D, ou bien le troublant et singulier rendu de certaines matières.

Dans le fond ensuite, j’adore les histoires futuristes à la japonaise avec des scénarii où l’on ne comprend pas grand-chose au début, mais où l’on retrouve souvent des repères familiers comme des ancêtres plus ou moins sages, des ambiances post-apocalyptiques, des noms de dieux ou déesses du panthéon grec, des clones mi-humains mi-androïdes, des décors urbains à la fois futuristes mais laissant la place à la nature, etc.

Deunan est une farouche guerrière qui continue à combattre sur une Terre en ruine, mais elle est un jour récupérée par une troupe d’élite qui lui apprend que les combats sont terminés. Quelques personnes ont créé une ville parfaite, Olympus, dans laquelle vivent des humains et des clones cybernétiques : les bioroïdes. Ces derniers sont conçus afin d’empêcher les hommes de révéler leurs instincts les plus autodestructeurs, ils n’ont pas d’émotions véritables et surtout ils ne peuvent pas se reproduire. La ville-gouvernement voit plusieurs factions politiques se déchirer quant à l’avenir des bioroïdes. Les ancêtres veulent les sauvegarder, l’armée humaine veut les éliminer et une bioroïde au rôle complexe : Athéna (et son aide, Nikê), dont les intentions ne sont pas claires. Deunan débarque au milieu de ce conflit politique décisif, et va avoir une responsabilité beaucoup plus importante que ce qu’elle imagine.

On plonge en quelques instants dans cet univers à l’imagination débridée, et les scènes d’actions sont chorégraphiées avec beaucoup d’efficacité et de vitalité. Et puis, je suis vraiment fan des exosquelettes (très Robotech) et autres robots (à part le héros, Briareos, qui a vraiment des oreilles de lapin) ou trouvailles technologiques futuristes. Je reprocherais par contre une césure un peu trop nette entre les scènes d’action à la « Matrix » et les scènes de comédie très conventionnelles et surtout très explicatives (et donc verbeuses), puisqu’il s’agit tout de même de mettre un peu de logique dans ce sac de noeuds narratif.

En conclusion, Appleseed est pour moi une très belle oeuvre dans le genre, et un film qui m’a accroché jusqu’au dénouement. Rien d’extraordinairement original, mais beaucoup de charmes et de qualités pour ce film qui assure tant au niveau technique que pour son histoire.

Appleseed

9 Commentaires

  1. merci matoo, ce film d’animation me semble très intérréssant, ils se sont inspiré de ghost in the shell, d’akira, de gumn etc. et on obtient appleseed. Ce film j’irais l’acheter.
    Pour info les mangas sont des livre pas des déssins animés.

  2. Merci Lewis, t’es une vraie copine. :petard: En plus, je fais des efforts pour respecter la nomenclature ! L’anime ou le japanime c’est de dessin animé (DA) et le manga c’est le bouquin ! :pompom:

  3. Ah? Moi, j’ai eu un autre écho qui disait que les divers éléments de l’image avait parfois une affreuse apparence 3D… à voir de mes propres yeux, donc! ;-)

  4. :love:qualité graphique hallucinante, musique naze, grosses facilités scénaristiques, ensemble moyen mais visuellement splendide. Le DVD Z1 avec st est de bonne facture et pas trop cher. :love:

  5. Continues il est chouette ton blog !
    et juste pour dire moi aussi jadore lambiance Tim Burton, et les dessins animés asiatik comme ghost in the shell, le chato dans le ciel, princesse mononoké, le voyage de chihiro, le royaume des chats…
    je suis tombée un peu par hasard sur ton blog. :langue::rigole:bravo :pompom::pompom:continues :pompom::pompom

  6. Je vais aller le voir avec mon homme ce soir ou demain…
    Ton avis m’a conforté dans mon choix… mais pour moi il n’y aura rien au dessus de l’excellent « Tombeau des Lucioles »…

  7. Graphiquement parlant, c’est une réussite. L’animation est époustaoufflante et la technique du cell shading donne une vie aux personnages qu’ils n’avaient pas, à mon sens, dans Final Fantasy.

    Par contre, côté scénario, c’est pas aussi bien que Ghost in the shell. De très bonnes idées, mais tout n’est pas assez exploité. On reste très en surface des choses, dans les relations psychologiques et dans les vertiges métaphysiques – ça doit être mon côté Otaku, mais je n’ai pas encore vu mieux que la fin d’Evangelion, dans le genre. Je suis assez d’accord avec hunkydoky.

    Mais dans l’ensemble, c’est un très bon divertissement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages