Histoire d'enculés

Tout a commencé par un usage de vocabulaire malheureux rapporté par M le Maudit, puis la conversation s’est poursuivie chez Laurent. Koz a utilisé le terme « enculés » à l’attention des sauvageons qui ont incendié le bus dont on a parlé dans les médias. Et ce qui m’hallucine c’est que plein de gens (comme Freaky, Orphéus ou même Madame Lucifer) ont confondu ce Koz avec la Fée Kozlika !!! Mein gott ! M’enfin, il ne faut pas confondre Koz et Kozlika ! Pour en finir avec ce passionnant sujet, je vous conseille l’érudite lecture d’un article d’Eustazio sur cette question de l’homophobie ordinaire (ce douloureux problème même pourrait-on dire… hé hé hé).

15 Commentaires

  1. Ouaip, pendant un moment (bien avant cette « affaire » dont je viens d’entendre parler chez Orpheus), entendant parler d’un certain Koz, je croyais qu’il s’agissait de notre fée adorable. C’est lorsque je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un homme que j’avais fait la différence entre les deux. Pauvre Kozlika ! :roll:

  2. Si une fille se mettait à protester vigoureusement chaque fois qu’elle entend « on s’est fait baiser », « on va se faire baiser », « je l’ai baisé », etc, tout le monde se foutrait de sa gueule. Je n’ai vu personne à ce jour considérer que c’était un terme insultant pour toutes les filles alentour. JE considère que c’est insultant, mais comme j’ai peur du ridicule, je me tais.

    Donc :
    1/ vous avez du bol de pouvoir protester et que ce soit pris (relativement, en tout cas suffisamment pour faire une polémique) au sérieux.
    2/ c’est pas juste.

  3. Il y a surtout des gens qui ont plaisanté, mais qui avaient bien compris qu’il ne s’agissait pas de Kozlika… Enfin ceci dit, à Paris Carnet, il y a au moins deux personnes qui lui ont dit (sérieusement, apparemment) qu’ils avaient été un peu surpris qu’elle ait utilisé comme ça le mot « enculé ».

    Sinon, grâce à Koz (toujours), on a passé ce Paris Carnet à se traiter d’enculés (et pas qu’entre copines :-) ), c’était bien sympa… :pompom:

  4. C’est marrant, je découvre plein de billets qui en parlent aujourd’hui, alors même que j’en ai écris un hier soir en remettant sa publication à aujourd’hui. Je trouvais justement que Koz se faisait bien trop massacrer et qu’il méritait un peu de soutient.

  5. Dans les commentaires chez M, le gars nous sort que quand il écrit « enculé », il ne pense pas du tout aux pédés. Mais quel con. (Et là, je pense bien à lui.)

    Quand je pense aux travaux de Delors sur le lien entre insultes homophobes et suicides des jeunes homosexuels, je me demande encore comment des sales cons peuvent assumer de dire « enculés ».

  6. Tu as utilisé « sale con », Xarro. Tu es donc un monstrueux misogyne. Car le terme « con » désigne le sexe féminin, qu’apparemment tu considères tant comme une monstruosité que comme une insulte.

  7. Ca va me handicaper sérieusement si on ne peut plus utiliser « enculés »….

    J’assume d’en faire un grand usage, en particulier sur mon blog, et j’emmerde
    joyeusement les gardiens du politiquement correct et de la pensée étriquée:dodo:.

  8. Elisabeth> si tes propos ont un besoin absolu du mot « enculé » et si employer ce mot qui est employé par l’écrasante majorité des français te semble un acte de rebellion incroyable, alors a priori c’est plutot ta pensée qui est étriquée. Ou alors tu en as rien à foutre de ce problème et la seule chose que tu est en droit d’assumer ici, c’est juste ton manque de remise en question et d’originalité.

  9. Un acte de rebellion incroyable ? j’ai passé l’âge

    Mais, un peu marre de voir les crucifix se lever pour pas grand chose.
    Et un peu marre de la grande monde du « phobe », lesbophobe, homophobe, biphobe, putophobe, transphobe, j’en passe et des meilleures.

    Et ton jugement su mon compte, je m’en vais le remettre à mon proctologue pour qu’il m’aide à mle mettre à la place idoine sans douleur :mrgreen:

  10. Il n’est pas question de pensée étriquée. Il est question d’ouvrir sa gueule de manière responsable. Mais c’est certainement plus facile d’en avoir marre du phobe, que de lutter contre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages