Livre 8 – LI

Dans tes actions, ne soit point nonchalant ; dans tes conversations, ne soit point brouillon ; dans tes pensées, ne t’égare pas ; en ton âme, en un mot, ne te contracte pas, ne t’en évade pas, et ne passe pas ta vie dans les tracas.

Ils tuent, ils dépècent, ils poursuivent sous des malédictions ! En quoi tout ceci peut-il empêcher ta pensée d’être pure, sage, modérée, juste ? C’est comme si quelqu’un, passant auprès d’une source claire et douce l’injuriait. Elle ne cesserait pas de faire jaillir une eau bonne à boire. Et si même il y jetait de la boue, du fumier, elle aurait vite fait de les disperser, de les monder, et n’en resterait aucunement souillée. Comment auras-tu donc en toi une source intarissable, et non un puit ? En te haussant à toute heure vers l’indépendance, avec bienveillance, simplicité, modestie.

Pensées pour moi-même, Marc-Aurèle.

4 Commentaires

  1. Je lis tes pensées de Marc-Aurèle pour toi-même avec toujours beaucoup d’attention. Et je me demande à chaque fois s’il est vraiment possible de les appliquer à la lettre. A moins d’être un vrai sage, mais en reste-t-il ?

  2. Krysalia> Attend c’est pas fini ! :mrgreen:

    Olivier> Ce n’est pas ça l’intérêt pour moi. C’est plus ce témoignage philosophique qui a 2000 ans, qui est une grande source d’inspiration pour moi. Rien d’autre. Je ne veux pas complètement coller à ses préceptes, mais simplement j’hallucine d’y trouver, encore aujourd’hui, autant de résonnance avec mes propres principes et aussi une telle actualité (et donc universalité). Tout n’est pas parfait chez lui, et je ne suis pas un « adepte » de ses pensées, mais tout de même… il y a des choses là-dedans qui me parlent…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages