Je veux voir Otto ; or, Up with Dead People

Ah là là, en lisant le commentaire d’Ira, un de mes lecteurs de NYC (Youhouuuu je vais à New York dans moins d’un mois !!!), j’ai vu la bande-annonce du dernier film de Bruce LaBruce. J’ai évoqué ce dernier dans un célèbre article (huhu), puisqu’il est le réalisateur du fameux « Hustler white » qui m’avait sacrément marqué à l’époque.

Et il se trouve que la semaine prochaine c’est le Festival de films gays et lesbien de Paris !!! Et voilà :

Otto ; or, Up with Dead People - Bruce LaBruce

Donc je vais essayer d’y aller, le film a l’air carrément chelou et à ne pas rater, et ce serait marrant de voir Bruce LaBruce !! Donc vendredi prochain au Rex, vous risquez de m’y trouver. ;-)

Sinon rien à voir, mais j’adore l’affiche du festival (elle est toujours relativement réussie).

Festival de films gays et lesbiens de Paris

8 Commentaires

  1. Pardon de prendre autant de place, mais je revois cette affiche. Elle est sensée représenter quoi, qui ? Nous ? Si oui, elle a été pensée par des gens qui ne sortent jamais de leur boîte de com, c’est pas possible autrement. :-(
    Ben oui, je grinche… ;-)

  2. Je partage le même doute que Olivier quant à l’affiche… QUI est représenté ? Un peu tout le monde à la fois ? Donc personne… ? Je ne me reconnais pas du tout dans ce fragment de visage. Je reconnais cependant qu’elle accroche le regard et que ce duvet naissant ourlant ces lèvres fines…:gene:

    L’autre aspect de ma réaction, c’est qu’il est fort dommage que ce genre d’événement n’ait lieu presque exclusivement qu’à Paris. Haaa… Quand la cinémathèque de Toulouse aura-t-elle l’audace d’une telle programmation ?? C’est peut-être encore trop politiquement incorrect et cela ferait sûrement grincer des dents en haut lieu, la cinémathèque étant à quelques pas seulement de l’Insigne Basilique St Sernin… Ou peut être pas ?

  3. Huslter white est un ovni : une histoire d’amour kitchissime, une réalisation bancale, un Tony Ward PLUS QUE BOUILLAVE, un tas de personnages annexes dont on se contrefous totalement et qui pourtant nous interpellent…

    Un gloubi boulga déroutant et envoûtant en ce qui me concerne. Après les goût et les couleurs ^^

    Comme je n’y serais pô, Matoo, tu pourras nous faire une keuritique détailléeuh siteuplé ? :D

  4. Olivier, je suis d’accord Hustler White n’était pas un chef d’oeuvre, mais un truc chelou qui avait tout de même quelques qualités, et en tout cas un véritable « choc » à l’époque pour moi ! ;-)

    Sinon l’affiche, bah elle me plait, je la trouve très « queer » sans en décoder plus de choses… :ok:

  5. Bonjour, juste pour info du fin fond de la province (Saint-Etienne – Loire – proche de Lyon) il existe aussi un festival de cinéma gay et lesbien organisé par une association (dont je ne suis pas membre – mais un peu de pub ne fait de mal à personne) dont voici le site : http://faceaface.ntic.fr/ c’est du 20 au 23/11/2008 et profiter de cette occasion pour visiter la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne (site : http://biennalesaint-etienne.citedudesign.com/) désolé je ne suis pas très expert en insertion de lien de site … bonne journée ensoleillée.
    eric

  6. Bon ben moi

    1) j’aime bien Bruce Labruce et son coté trash a part fait du bien au cinéma trop léché d’aujourd’hui :langue:
    2) a Toulouse il y a un festival gay et Lesbien comme dans toutes les grandes villes et ca se passe si mes souvenirs sont bons a l Utopia du centre ville… :book:
    3) l affiche est intéressante car elle fait pas trop cliché justement… :ok:

    Merci Matoo pour avoir encore une fois suivi a quelques heures pres mes questionnements sur internet (je venais justement de m’apercevoir qu’un nouveau Labruce venait de sortir)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages