Junking-out

Mister Bitch est connu pour avoir un blog plutôt léger et pimpant, un journal qui parle de teuf, de mecs et d’excès en tout genre qui fleurent bon la jeunesse, l’insouciance et la gaytitude. Là il change la donne et révèle ce que beaucoup acceptent avec une certaine honte ou simplement en y accolant l’adjectif (euphémique) « mondain ». J’ai tellement connu, et connais encore, des gens concernés par ce même problème que je constate qu’il a de belles couilles pour en parler ainsi (si je puis me permettre, huhuhu).

4 Commentaires

  1. J’ai lu in extenso un certain nombre de blogs de fêtards, et j’ai toujours quand même ressenti une certaine détresse dans un certain nombre de choses, notamment la dépendance à la fiesta et ce qui va avec.
    C’est vrai que c’est original d’en parler. Un blogueur écrit dans un de ses billets, au beau milieu du blog « si je chopais celui qui m’en a donné pour la première fois ».
    Cette phrase m’a marqué.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages