Florence Foresti au Palace dans « Mother Fucker »

Je suis accroc à Foresti un peu comme tout le monde, et surtout depuis ses interprétations chez Ruquier dans « On a tout essayé », et puis dans ses incroyables incarnations féminines dans « On n’est pas couché ». On se souvient tous de sa merveilleuse Isabelle Adjani ! Son premier spectacle avait achevé de me convaincre, et j’avais très envie de voir celui-ci. Et pourtant après sa maternité, beaucoup de succès et une assez longue absence, tous les doutes étaient permis. Outre cela, j’avais eu quelques échos plutôt malheureux au sujet du spectacle…

Force est de constater que ces doutes ne m’ont pas effleuré, et que j’ai passé quelques heures géniales et totalement hilares. D’ailleurs cela faisait des lustres que je n’avais pas ri ainsi, et ça m’a fait un bien fou de rigoler comme cela, parfois à gorge déployée. Florence Foresti a réussi un tour de force inimaginable : celui de se renouveler avec un style très différent, tout en restant fournissant un potentiel comique tout aussi énorme et efficace.

En effet, son spectacle tourne autour du fait qu’elle vient d’avoir sa fille, et elle dépeint avec une authenticité et une dérision grinçante son tout nouveau rôle de mère et de parent responsable (ou pas). Et tout en narrant les classiques anecdotes qui font mouche chez les gens de ma génération (des jeunes parents quoi…), elle y greffe tout un discours anti-môme, anti-jeunes, anticonformiste au possible et d’une acidité, d’une acrimonie qui la rend aussi saignante qu’un Desproges. Tout cela avec le style Foresti, donc ses manies vocales qu’on connaît bien, ses personnages fétiches, son auto-dérision et ses chorégraphies pour bien montrer ses capacités et son corps de dingue.

Vraiment il s’agit d’un show complet et qui donne une sacrée dose de bonne humeur, avec un très beau décor, et une performance dont on a envie qu’elle ne se termine jamais !

Florence Foresti au Palace dans « Mother Fucker »

8 Commentaires

  1. perso, je ne sais pas qui est Florence Foresti, elle doit pas être diffusée souvent sur France Culture, France Musique ou France Inter. Quant à Laurent Ruquier, j’ai du mal à regarder ou écouter ses émissions radio ou télé plus de 17 secondes et demi d’affilée et encore, après 17 secondes et demi il me faut deux ou trois semaines pour accepter d’endurer ça à nouveau…En tout cas tu en parles sûrement très bien, c’est juste le « comme tout le monde » de la première phrase suivi de « on se souvient tous… » qui m’ont agacé et je ne suis pas allé plus loin avant de réagir.

  2. Allez, mon premier commentaire sur un blog que je lui depuis longtemps parce que j’ai vu Florence Foresti hier et que j’ai a-do-ré aussi !
    Plein de filles à cheveux courts et de garçons sensibles dans la salle mythique du Palace mais surtout une nana incroyable sur scène que j’épouserai bien dans la minute, comme Matoo, non ? :love:

    Cathy

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages