Préférences marquées

Comme vous avez pu remarquer, j’ai fini mon bouquin du moment, et j’ai un peu envie de faire une pause. Quand c’est comme ça, je me réachalande en divers magazines et pendant quelques jours, je me divertit la teutê en multipliant les sources et les genres. Ce matin, j’avais un triple objectif : La Recherche, Têtu et le nouveau magazine gay qu’il fallait que je me procure : « Préférences » (après Monsieur Mars d’ailleurs).

Je sors de l’appart… je chemine allègrement jusqu’à la Nation. Premier arrêt, le kiosque en face de l’entée du RER. Je jette un oeil pour repérer mes proies, mais je ne vois pas le petit nouveau. C’est bizarre car il y a même la pub sur le côté de cette grosse boite où ce mec chelou me regarde l’air de dire « ET IL VEUT QUOI LE PETIT JEUNE HOMME LA ? » (ouioui en majuscule !). Je lui demande obséquieusement s’il a le magazine « Préférences », un nouveau magazine tout juste sorti. Il ne l’a pas… je m’enfuie.

Derrière les tourniquets, je passe au relais qui est dans la station. Même combat, le type n’en a jamais entendu parlé. Il me demande le genre, et je balbutie « heuuuu c’est un nouveau magazine gay en fait, enfin je crois… ». Il me fait alors un grand sourire, et me dit que non, il ne connaît vraiment pas celui-ci, mais que Têtu est en vente juste là.

Arrivé sur le quai de La Défense, je fouille du regard, le kiosque,… nada. Je me dirige vers le T2, mon dernier espoir est le relais qui se trouve vers le quai du Tram et la zone SNCF.

Le keubla à qui je le demande connaît bien :

– « Aaaah ouiiiii le nouveau magazine de voile c’est ça ? » me dit-il tout fier.
– « Heuuuu nan, pas vraiment nan. »
– « C’est pas un trucs sur les skippers ou bien les maquettes d’avions… ou alors…. ah ouaiiii, c’est pas ce nouveau mag de piercing ? » me propose-t-il persuadé d’en avoir entendu parler
– « ben, en fait c’est plutôt un nouveau magazine gay, un peu comme Têtu quoi… »
– …
– « Mais bon c’est pas grave, je voudrais la Recherche aussi !!!! » dis-je souriant comme un teubé.
– « Ah mais non, je suis embêté pour vous moi, je vais appeler un collègue ! »

Et le voilà qui interpelle son collègue pour lui dire que le pédé là-bas cherche un tout nouveau Pédée Actuelle qui est en kiosque depuis quelques jours. Et voilà que tout le monde s’intéresse à ma vie intellectuelle maintenant ! Et moi tout dégrisé, d’ajouter que ce n’est pas grave du tout, que je tenterai ma chance ailleurs, et de repartir avec mon Têtu et La Recherche sous le bras.

Alors soit la com ou la distribution n’est pas très bonne, soit les dèpes ont dévalisé les étalages et ne m’ont pas laissé un « Préférences ». C’est vraiment pas juste…

En tout cas, c’est toujours un sacré exercice pour moi de demander Têtu en kiosque, et ensuite de le porter à la main sans le ranger impérieusement dans mon sac, ce que je ferais si je ne me faisais pas violence pour le montrer un peu à la ronde. Un peu comme de demander des préservatifs dans une pharmacie quoi… Et c’est dingue d’avoir cette réaction dans les deux cas !! Heureusement, ma « pride » est plus forte que tout. Et je trouve que c’est important de montrer qu’on est pédé par ces moyens détournés.

Evidemment, la couverture de Têtu peut décourager… entre « mecs à louer » et « le guide complet des saunas gays », je n’en menais pas large non plus. Heureusement encore, j’ai gardé aussi La Recherche pour équilibrer, et encore plus semer la confusion. :mrgreen:

14 Commentaires

  1. « un peu comme demander des préservatifs ».
    Je me souviens avoir un jour acheté trois ou quatre boîtes de préservatifs différents, pour les essayer, quoi.
    Je paie, et le pharmacien, tout rouge, (j’ai l’ai assez BCBG), me dit: « bonne semaine! »

    Je crois qu’il ne l’a pas fait exprès.

  2. J’n ai vu plusieurs au niveau du kiosque à l’intersection des rues de Tolbiac et PAtay (en haut de chez moi), je vais en acheter un, pour tester. J’suis pédé, j’aime bien testé. D’ailleurs, je testerai ausi l’autre nouveau magazine gay, celui avec des minets dessus, rien que pour faire chier mon mari :)

  3. le coup du tetu sous le bras sa me rappelle cette été, suis allé en vacances dansun ptit village de gironde et je suis allé acheté (première fois de ma vie)le tetu spécial été : déja dans le seul kiosque, le magazine etait dans un coin du magazin et tout en haut de l’étagère (mais 1m90 mon bien aidé :mrgreen: ). Mais j’ai bien aimé la tete de la vendeuse qui ma dévisagé de haut en bas a croire ke j’étais le seul a l’avoir acheté. Même réaction des vacanciers sur le chemin du retour (je l’avais sous le bras car de l’autre coté j’avais le repas de midi :mrgreen: )

  4. heu…
    vous aviez lu l’argumentaire du Responsable marketing/communication ?
    je peux pas le retranscrir ici mais c’était un défi pour le self control. A mi-chemin entre un argumentaire pour Rainbow Attitude et un positionnement au delà du genre tout en ciblant le lectorat masculin (cherchez l’erreur), branché, prescripteur de tendances…
    La soupe habituelle, quoi !
    Pffff !

  5. C’est dingue, vous critiquez, et c’est tout ce que vous savez faire! je comprend pourquoi la masse nous deteste car quand on vous lis et bien nous devenons detestable! on ne se soutient pas on se tire dessus et on demande des loi contre l’homophobie! moi j’en demande une contre les PD con ! pour un numéros I il est plus que bien et j’ai hâte de lire la suite. plus il y aura de mag gay plus on sera visible aussi! faut pensez plus loin que la queue les filles ! arffff encore une fois dégouté par les coiffeuses ! merci mon dieu de m’avoir fait GAY mais alors on est obligé de soutenir les connes?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages