Etre bien chez soi

J’ai eu un mal fou à émerger toute à l’heure. Pourtant je ne me suis pas couché trop tard. J’ai encore cette crève qui me fait tousser, et je voulais rattraper un peu le déficit de sommeil de la semaine passée. Mais bon, j’ai finalement renoncé à la douce chaleur de la couette vers 14h, après avoir entendu sonner trois mon mobile (yeaaaah on m’aime ! arf).

J’ai ouvert les volets et une douce lumière d’hiver a baigné ma chambre. Je me sentais bien. Reposé, tranquille. J’ai humé l’air glacé de cette neigeuse fin de février, et j’ai refermé sagement la fenêtre. Je n’ai pas résisté à replonger sous la couette pour quelques minutes, à simplement regarder dehors à travers les voilages rouge orangé de la pièce.

J’ai réussi à me lever, j’ai mis mon peignoir, je suis péniblement passé de la chambre au salon. Cette luminosité est géniale. Mon regard s’est posé sur le bouquet de tulipes qu’un de mes convives m’avait ramené pour le dîner. Je suis vraiment une tapiole, j’adore les fleurs. Elles sont magnifiques et sont bien positionnées sur ma petite table. C’est parfait !

J’allume l’ordinateur, centre névralgique de mon nid qui délivre musique, télévision, images, radios, etc. J’ouvre le frigo pour constater la misère ambiante qui règne dans cet objet usuel. Mais je vois un plat que j’avais utilisé le soir du dîner. Resterait-il… ? Ouiiiii !

Je recueille délicatement les trois pâtisseries algériennes qui reste de mon dîner. Elles suintent le sucre et le miel. Lorsque je récupère la dernière pour la poser sur une petite assiette, un filet de miel blond retombe sur le plat, et j’en récupère quelques gouttes sur un doigt, que je glisse à ma bouche. Je dispose alors mes trois trésors sur l’assiette, un à l’amande, un aux noisettes et un troisième aux noix, que j’avais acheté à la « Bague de Kenza » rue Saint Maur, qui doit être une des meilleures pâtisseries algériennes de la ville.

Ainsi rasséréné par la délectable tournure que prend cette journée, je m’installe confortablement sur mon canapé-futon, je pose l’assiette aux mignardises à côté des tulipes. Il me manque quelque chose pour profiter convenablement de cette matinée d’après-midi. Je me lève, et réfléchis un peu à ce qui pourrait aller avec tout cela. L’évidence s’impose rapidement à mon esprit embué de sommeil. Saison 4, disque 2 de « Sex and the City ». ;-)

Me voilà donc paré à dévorer ce minuscule dessert aux noisettes qui doit à lui seul contenir l’intégralité des calories nécessaires à nourrir un homme pendant trois jours, mais au diable la raison. Dès lors que mes papilles commencent à faire fondre les sucs du gâteau, je succombe. « Oh putain que c’est bon ». J’enfourne rapidement l’intégralité et je goûte à ce petit moment de bonheur.

Ainsi la journée a commencé, et lorsque j’ai compris qu’il était déjà 15h et que je n’avais à peu près rien fait, j’ai eu un choc. Mais bon, c’est samedi. C’est bon d’être chez soi et de s’y sentir bien dans ses baskets.

Aaaaaaaaaaah, il faut que je parte, je vais être en retard (je me prends pour le lapin blanc moi en ce moment !) !!! :mrgreen:

Tulipes

19 Commentaires

  1. Freaky, ton blog (dixit ton hébergeur) s’obstine à refuser les tentatives d’accès depuis plusieurs jours !
    Matoo, tu m’as ramené quelques douces années en arrière, époque strasbourgeoise, friture de miel, pâte d’amande cloquée de pignons de pin et autre arcs-en ciel indéfinissablement friables…! Boire du thé à la menthe en écoutant la télé arabe commenter du foot. Répondre « choukran » avec un sourire.
    Al salam, little Miaou.

  2. sympathiques les tulipes !
    la seule chose qui manque a cette photo c’est un petit coup de balance des blancs vers le bleu ;-) , mais c’est pas grave , l’athmosphere respire la chaleur et le cooconage comme ça :)

  3. dites moi pas qu’en plus d’un gode lumineux des années 60 c’est la couverture de Harry Potter 4 qu’on aperçoit au loin à gauche…
    :pompom::pompom::pompom::pompom::pompom:
    matoo atteind les bas fonds :)

  4. Alors pour ceux qui n’ont pas vu, mon « gode lumineux » est une lava-lamp achetée chez DOM (si si) il y a quelques années, à laquelle je tiens beaucoup (si si), malgré sa laideur et son unfashionability ! ;-)
    Abz> Bin ouai t’as raison, c’est même Harry Potter 2, 3 et 4 côte à côte (le 1 est en édition normale donc y’avait pas la place, il est dans la vraie bibliothèque dans ma chambre). :mrgreen:

  5. plus que le gode lampe (qui était même pas allumé d’ailleurs, ça doit faire moins de sensations, niveau cheleur tout ça (ahem)), c’est le « oh mon dieu j’ai traîné une heure un samedi après midi, quelle loque je fais » qui me fait délirer… arrêtes de faire ta working girl un peu, tu donnes honte aux vraies loques comme moi !!!
    pour le smiley va donc falloir que je change les crédits sur mon blog, pfffff

  6. Je l’aimais décidément vraiment pas st’étagère en bois cheap qui te sert toujours de bibliotheque. Pour un fan de bouquin tu aurais pu depuis le temps trouver meilleur écrin que ste range bouquin en pin clair qui semble n’attendre qu’une chose c’est de s’écrouler par terre. Ralala, pour jouir dans les draps le ptit gars est tjrs la mais question déco hein ! PAN PAN Q Q moa jd’is m’enfin ! :langue:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages