Le Vatican ne veut plus de séminaristes gays

[Via NYCboy] Cet article du Monde nous explique comment le Vatican veut « barrer l’accès à la prêtrise aux séminaristes manifestant des tendances homosexuelles ». J’ai hâte de connaître la liste des indices qui permettent de repérer l’homosexualité d’un séminariste… huhu. Finalement, ça leur rendra service ! Ils n’ont qu’à opter pour une religion moins homophobe ! Nah !

9 Commentaires

  1. Oui, et sachant que la chair est faible, il vaut apparemment mieux pour le Vatican que les prêtres prennent des maîtresses, au risque de les voir avorter. Oh! logique :-)

  2. A ce sujet dans le Libé du 24/09, l’interview d’un ancien supérieur de séminaire, qui, grand prince, nous dit « si je suis persaudé que derrière la pédophilie, il y a quelque chose d’homosexuel, je suis aussi persaudé que bon nombre d’homosexuels n’ont aucune tendance pédophile… »… décidemment, l’Eglise évolue … à son rythme !

  3. Hum, ce qui me fait surtout sourrir est l’estimation américaine du nombre de prêtre ou futurs prêtres homosexuels : entre 25% et 50%. Ce qui veut dire que se séparer d’eux revient à perdre entre 1/4 et la moitié de leurs prêtres… tant pis pour eux. Et on sait qu’ils le font, vu ce qui est arrivé à mon frangin Pierre et à son mec…

  4. excuse moi mais je vois pas de religion non homophobe peut être le bouddhisme et encore j’en suis pas sûr…
    alors si tu connais une religion non homophobe, tu me l’dis s’il te plaît.
    Greg

  5. « Ils n’ont qu’à opter pour une religion moins homophobe ! Nah ! »
    Là, pour une fois, tu m’as fait mal :pleure:…je ne crois pas qu’on « opte » pour une religion ou une autre…c’est encore un espace de non consommation…perso j’ai été baptisé dans cette Eglise, je ne l’ai pas choisie…La mouvance conservatrice actuellement au pouvoir est homophobe (et encore, faut voir), certes…ca ne veut pas dire que ma religion est homophobe. Et j’ai beau croire en Dieu, en Son amour, je ne pense pas être hommophobe.

  6. Furyo> Mon ton ne passe pas bien alors, si je dis « nah » c’était un brin ironique. Je suis partagé moi aussi entre la foi que je crois toujours possible, pédé ou pas, et ce clergé qui traduit ce message d’amour en préceptes beaucoup plus concrets et discriminatoires. Marre de cette hypocrisie, il faut dire que l’Eglise c’est bien de la merde, même si l’on peut avoir du respect pour le message original. Mais alors il ne faut pas marcher sous la même bannière que ces mecs là. :hum:

  7. Il ne faudrait pas confondre l’Eglise avec les instances vaticanes.
    Heureusement, il y a des communautés chrétiennes qui ne font pas de difficulté à accueillir des gays. Elles sont peu nombreuses, mais elles sont aussi l’Eglise.
    Et il est vrai que le message de Jésus est le plus important.
    Quand on voit certains, on se demande si ils sont lu, ne serait-ce qu’une seule fois, l’évangile…:mur:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages