La Trinité selon Matoo

Il y a quelques jours, j’ai rêvé que j’étais en Irlande. Je ne sais pas pourquoi, mais j’étais logé chez une bonne femme irlandaise, et il y avait un crucifix au-dessus de mon lit. Cela me mettait très mal à l’aise, je n’ai jamais compris pourquoi on collait partout cette représentation horrifique d’un type aussi sympathique que JC. Même s’il faut s’en souvenir, et que c’est important de réaliser ce qu’il a enduré pour racheter nos fautes (c’est ça le truc nan ?), je ne crois pas que cet exhibition ne procure autre chose que des cauchemars aux enfants, et un sens aiguë de la culpabilité chrétienne (mais ça c’est certainement voulu).

Bref, je me lève un matin (le premier je pense), et je descends pour le petit déjeuner. Elle pose un bol devant moi, et me demande suspicieuse (je ne sais plus si c’était un rêve en VO ou en VF…) :

– Etes vous catholique ou protestant ?

– On va faire court, je ne suis pas chrétien. Je suis même athée. Répliqué-je aussi affablement et humblement que possible.

– Mais c’est affreux, vous n’avez pas la foi en un dieu, vous ne croyez en rien alors ?

Elle se signe alors illico presto et marmonne un inintelligible « au nom du Père, du Christ et du Saint-Esprit ».

Et moi je réponds tout de go à sa trinité invoquée : « Si, si, moi je crois dans les Sciences, la Démocratie et l’Amour. »

Je me souviens l’avoir laissée stupéfaite et choquée, et puis je ne me rappelle plus de la suite, si suite il y eut. En me réveillant, j’ai du coup un peu réfléchi à tout cela, et j’ai cherché à expliciter et à disséquer ce que je mettais derrière ces mots et des valeurs.

Sciences :
Etymologiquement la science c’est la quête de la connaissance et du savoir, autant que la confiance que je mets dans la capacité de l’homme à comprendre la nature. Donc en parlant des Sciences, j’affirme mon côté cartésien et prosaïque, mais j’entends aussi l’importance des études scientifiques, de l’éducation et de la transmission du savoir. L’école est pour moi le lieu essentiel pour tous les hommes, le lieu de l’émancipation par excellence, autant dans ce qu’on y apprend concrètement, que pour ce qu’on y vit ou expérimente. Et les sciences ne sont pas que « dures », elles sont aussi humaines avec la philosophie, la littérature, et de même par extension tous les domaines de la création : arts décoratifs, arts appliqués et création artistique. Je place aussi là la recherche de soi ainsi que la maximisation de ses capacités dans tous les domaines.

Démocratie :
Ce mot revêt encore pour moi plus d’une acception. D’abord c’est ce qui est pour moi la définition centrale d’une nation : un peuple souverain, et donc des dirigeants élus par le peuple et pour le peuple. Ensuite je pense instinctivement à la devise française que je trouve d’une troublante beauté et vérité : « Liberté, Egalité, Fraternité ». Ce mot signifie aussi l’absence de leader charismatique (ou pas durable en tout cas), mais des assemblées représentatives qui permettent de se remettre tout le temps en question, qui permettent surtout un progrès continu du système étatique. Il s’agit pour moi de composer un gouvernement qui ait conscience, et quasiment objectif, de se laisser transformer par l’exercice de la démocratie, et donc de l’évolution de la société, le tout grâce (notamment) à l’appareil législatif (séparation des pouvoirs exécutifs et législatifs évidemment !). Ainsi la « morale » n’est jamais figée, et l’évolution des lois permet à la société d’évoluer, de corriger ses erreurs, de respecter les libertés et de protéger les plus faibles.

Amour :
C’est finalement mon côté très chrétien, et c’est d’ailleurs certainement un héritage de mon éducation athée toute naturellement judéo-chrétienne (on échappe difficilement au référentiel de la société dans laquelle on naît). L’amour familial, amour amical, amour amoureux, amour de son prochain, amour patriotique (plus du sympathique chauvinisme culturel du genre à être fier de sa bouffe, plutôt que de vouloir bastonner les pays voisins…), l’amour est le liant de la société. C’est aussi une des raisons pour lesquelles cela vaut le coup de vivre, ainsi que le remède à beaucoup de maux.

Tout cela parait bien utopique, mais ce sont mes idées depuis toujours, et ce serait tellement dommage de les abandonner en cours de route. Cela fait très « 1789 » à certains égards, et je me trouve même parfois terriblement « rouge », mais je suis très sincère dans ce que j’écris là.

Ce en Quoi je crois Fermement Donc. CQFD. ;-)

PS : Voilà un post à rapprocher d’un plus vieux texte (août 2003 !!) où j’expliquais mon credo en un triptyque de verbes : Apprendre – Jouir – Créer.

20 Commentaires

  1. « Amour :
    C’est finalement mon côté très chrétien,… »

    Oui mais non car l’ amour chrétien, c’est un amour totalement hypocrite. Sous prétexte d’aimer les autres, ils leur pourrissent la vie, les tuent , leurs volent leurs droits… au nom de l’Amour!:gene:
    Et j’ai un gros gros doute que l’Amour soit le liant de la société, je voterais plus pour l’instinct de survie, ou l’instinct grégaire, ou alors l’argent (humanistes assembled!:lol:)

  2. « Je place aussi là la recherche de soi ainsi que la maximisation de ses capacités dans tous les domaines. »

    je trouve ça assez juste et ça rejoint l’idée que je me fais de la science. merci pour cette définition perso
    et clairement énoncée :)

  3. Je ne suis vraiment pas une grenouille de bénitier mais affirmer que « sous prétexte d’aimer les autres, les chrétiens leur pourrissent la vie, les tuent , leurs volent leurs droits » est un peu général et réducteur, non?:eek:

  4. Ca sent le Marc-Aurèle tout ça. Tu devrais peut-être relire également les mémoires d’Hadrien de Yourcenar ?

    Pour la religion, eh bien, tu sais que depuis que je suis allé en Terre Sainte, je n’ai plus aucun dilemne à ce sujet. Là-bas, tu décides de croire en quelque chose, et la seule chose qui est importante, c’est de se demander si tu agis en fonction de ce que tu crois.

  5. Non non, il y a erreur, ce n’est pas l’amour chrétien qui tue, c’est « l’amour » européen. les chrétiens noirs et jaunes, ils ne font de mal à personne. Ce sont les Européens, qui se trouvent être en grande majorité chrétiens, qui pourissent le reste de la planète.

  6. Hé ho, faut pas pousser mémé dans les orties quand même… on peut être rouge (je peux être rouge) et athée et tirer une gueule un peu effarée devant les conneries genre « l’amour chrétien est hypocrite et tue les gens » ou « les européens chrétiens pourrissent le monde ». :pompom:
    Merci bonsoir, pour sortir ça faut pas regarder bien loin en arrière… les Eglises peuvent tuer, en tant que les Eglises sont des autorités abstraites et noyautées par des manipulateurs potentiels. Cela dit, être chrétien et être un putain de croisé encarté UMP ça va pas toujours de pair. C’est tout de même la première religion du monde a avoir posé l’amour comme valeur première.

    Une religion n’est pas une machine à tuer, une religion est un ensemble de croyants. Et croire c’est bien, point, na. Je vous renvoie à St Augustin qui peut dire de très belles choses : « aime, et fais ce qu’il te plait. »
    C’est pas la plus chouette règle de vie qu’on peut imaginer, ça ? Pis ça arrange bien les homos, non ? :pompom:

  7. Ce n’est pas une religion qui est un ensemble de croyants, c’est une Eglise. Une religion c’est juste un ensemble d’élucubrations souvent infantiles. Tant que les Eglises ne font pas chier le monde, je pense que l’on doit respecter la foi de chacun. Parce qu’après tout, la foi peut peut-être nous aider à réduire le trou de la sécu. :-)

  8. Merci de ne pas confondre ce que je dis et ce qu’il y a dans les commentaires…

    Malgré tout je suis totalement anticlérical, et même si pas « anti-dieu » mais il semble que sans clergé, il ne soit pas bien possible de répandre la bonne parole. Et comme tout la religion a fait autant de mal que de bien dans ce bas monde. Après savoir exactement la part de l’un ou de l’autre, ça me parait extrêment discutable. En effet ça fait tellement longtemps qu’on agit par ses valeurs, qu’il s’est passé à peu près tout et son contraire en son nom. Sans parler de ceux qui en profitent pour se justifier en comettant les pires exactions, ceux qui prônent l’évangélisation ou la Jihad, ceux qui violent, mutilent ou pire encore sous couvert de respect ou protection de sa foi (mais bon si ça n’avait pas été ça, ils auraient trouvé autre chose, faut pas rêver).

    Tout ce que je sais, c’est que je suis pour une religion « intérieure et spirituelle » mais sans incidence avec les modes de vie ou les lois des « hommes ». Et pourtant j’ai conscience qu’à une certaine époque les religions ont justement pu servir à rendre les gens un peu moins barbares, en leur filant la peur du mal, et en leur inculquant une philosophie aussi simple et manichéenne que celle de « Starwars ». Mais aujourd’hui j’y vois plus un frein au progrès, dans tous les domaines.

  9. Joli post.
    J’aime beaucoup ta définition des sciences et de la démocratie. Par contre l’amour… je crois que tu mélanges beaucoup de choses qui reposent sur des systèmes de valeurs très différents. Définir l’amour comme le liant de la société, si tant est que tu considères l’amour comme une passion et non une forme désintéressée de compassion, de sympathie ou d’affection, est une hérésie.

  10. « Tout ce que je sais, c’est que je suis pour une religion “intérieure et spirituelle” mais sans incidence avec les modes de vie ou les lois des “hommes”. » The Matoo
    Voila, c’est exactement ce que je voulais dire. Moi, ça ne me géne pas du tout qu’untel croit à tel truc qui prône l’amour tant qu’il ne vient pas empiéter sur mes plates bandes soi disant pour m’apporter son amour alors qu’en fait il me pourrie la vie. C’est en cela que l’amour chrétien est souvent hypocrite: il s’immisce dans la vie des non-croyants, parfois pour leur plus grand malheur.
    Voila, c’est tout ce que je voulais ajouter, j’arrête là, je vais pas pourrir ce post.
    Pour finir sur une note positive, et dont curieusement Matoo n’a pas parlé: un des principaux avantages des religions, c’est que souvent elles produisent de très jolis monuments architecturaux.

  11. Finalement Matoo tout le monde est d’accord avec toi:mrgreen: .Par contre au niveau religion tu ne fais pas référence à l’islam qui est la religion de ta branche paternelle alors que ds d’autres posts tu parles avec beaucoup d’affection de ton père et de ton grand-père? occultation volontaire ? oubli?

  12. Les trinités, y en a un paquet. Entre « Sea, sex and sun » (celle de Franck Dubosc), « Sex, Drug and Rock’n Roll » (Celle des petits chanteurs à la croix de bois), « Le ciel, les oiseaux et Mamère » (celle des verts), « du rhum, des femmes, de la bière (nom de Dieu) » (celle d’Ardisson), « Du cul, du cul, du cul » (Mougeotte)… Perso ça serait plutôt « le beurre, l’argent du beurre et le cul du crémier », ce qui prouve bien que mon matérialisme est à peu près aussi insondable que le vide dans le crâne d’Eve Angeli.

  13. Et en même temps tu dis bien « je crois en », c’est-à-dire que ta conviction est fondée dans une valeur morale et pas dans un raisonnement (ou alors elle est le fruit d’un raisonnement mais dont l’hypothèse est une conviction). C’est la limite des systèmes de valeur. Comme on ne peut pas passer de l’indicatif à l’impératif par un raisonnement logique. Par un raisonnement à récurrence descendante, on peut donc dire que tout système de valeur manque de fondement rationnel. Et la religion de retrouver un peu de dignité.

  14. « inalement Matoo tout le monde est d’accord avec toi » non car j’ai dit que je ne l’étais pas :)
    Le lien science -> art me gène vraiment beaucoup.

  15. Oh là là, mais je ne cherche pas à faire du prosélytisme… On peut être d’accord ou pas. Et je ne suis pas philosophe ou sociologue ni même chroniqueur. En plus je suis un peu bête et limité (si si, mais ce n’est pas si grave). Non ce n’est qu’une de mes élucubrations, mais c’est sincère. Et j’aime bien ce lien entre création (art) et réflexion(sciences), mais c’est certainement totalement nawak. Whatever… ;-)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages