Superman Returns

Bon encore une fois, pourquoi ne pas traduire le titre en français ? Décidément je ne comprendrais jamais les décisions dans ce domaine…

J’attendais avec pas mal d’impatience ce film, fan de comics que je suis, et surtout de la part de (la copine) Bryan Singer qui a signé les deux premiers opus des X-Men. Du coup je me suis dit qu’il pourrait remettre un bon coup de polish sur Superman tout en nous gratifiant de petits clins d’oeil aux films précédents et à la bédé. Il faut dire que la bédé est assez difficile à reprendre littéralement tant elle a vieilli dans le fond, ou alors on donne vraiment dans l’américanisme basique et dégoulinant. Eurk. Et les films précédents sont devenus des objets assez kitsch peu exploitables, sinon des méchants à la fois très méchants mais drôles tels un Lex Luthor (fabuleux Gene Hackman) et une attachante Mademoiselle Teschmacher.

J’ai eu l’impression que le réalisateur a essayé de tout mettre en un film, et j’en suis ressorti avec une impression mi-figue mi-raisin. Comme si à vouloir ménager la chèvre et le chou, en tentant de rajeunir l’histoire, d’en respecter les fondements et la mythologie, on n’avait un succédané sans vraiment de goût et de texture. Et pourtant les comédiens sont plutôt bons, Brandon Routh est un bon Superman, Kevin Spacey est aussi convaincant en Lex Luthor, et même le bellâtre James Marsden (le défunt Cyclope de X-Men) en mari de Lois. On retrouve aussi les gimmicks de Superman, il sauve les gens et nous montre ses superbiscotos et ses superpouvoirs et blabla bla. Et les effets spéciaux sont remarquables, mais on en attendait pas moins de leur part (bah ouai merde quand même) !

Mais au niveau du scénario, c’est tout de même le désert et vu que le film dure plus de deux heures et demi, on finit par bien s’ennuyer. Et les choses les plus convenues prennent un caractère fade au lieu d’être perçues comme des clins d’oeil. Le Clark Kent aurait carrément pu être gommé tant son personnage est d’une manifeste insignifiance, le personnage de sa mère aussi est aussi totalement inintéressant, et les flash-backs ne m’ont même pas touché plus que ça. Et puis il revient comme une fleur, à tel point qu’on aurait carrément pu dire qu’il était en vacances sur la Lune avec autant de crédibilité. Et on retrouve des tas d’incohérences et de trucs vraiment gonflés dans l’histoire (comme les histoires de cristaux). Autant ça pouvait fonctionner dans les films précédents, autant j’attendais de Singer une vraie réappropriation et modernisation du personnage et de son environnement. Ce n’est vraiment pas le cas.

Ah oui tiens l’histoire en deux mots… Donc Superman est parti car il a lu dans le journal qu’on avait trouvé Krypton. Mais il revient bredouille dans une comète (c’est plus pratique pour voyager dans l’espace) 5 ans après, et atterrit chez Papa et Maman (il avait besoin de fringues). Il revient à Métropolis, et là il se prend une grosse claque car il apprend que Lois s’est mariée et a eu un môme avec Cyclope. Or pécho la meuf d’un super-héros, de la part d’un autre super-héros, c’est moyen moyen… Mais il est calmé quand il apprend qu’elle a fait ça parce qu’il a oublié de dire « aurevoir » quand il s’est barré en voyage. Sacré gonzesse ! Enfin en même temps, y’a Lex Luthor qui trouve la planque de Superman, et lui pique ses cristaux, que quand on les met dans la flotte, bah automatiquement ça te construit une belle fortRess de cristal d’Arques. Anguouââââsse !*

Bref, vous aurez compris, je n’ai pas bien adhéré à l’histoire. Et pourtant, Bryan Singer n’est pas un pédé de réalisateur (enfin techniquement SI, mais vous voyez ce que je veux dire quoi…) et il arrive tout de même à instiller plusieurs idées qui sauvent le film. Déjà il en fait une oeuvre beaucoup plus noire que les autres, et il oriente aussi sa narration sur la notion de « héros », et sur le bien-fondé de cet espoir omnipotent. Les seconds rôles prennent du poil de la bête, et deviennent aussi des héros à leur tour. On n’est plus dans le simple schéma manichéen du grand sauveur et des victimes, Superman aide son prochain, et est parfois aidé en retour. En outre, Singer filme divinement bien, et les plans de Superman notamment sont excellents (à l’image de la superbe affiche). Et là c’est une vision moderne et rafraîchissante du héros, qui apparaît parfois en personnage à l’attitude christique confondante.

Malheureusement, toutes ces innovations et ces éléments qui donnent un peu de piment au film, sont étouffés dans l’atmosphère empesée de l’ensemble. Même l’humour du méchant Lex Luthor ne va pas bien loin, malgré quelques scènes savoureuses (le chienchien caniphage !), on reste sur sa faim.

Il y a un truc qui ne va PAS DU TOUT !! Les bottes de Superman sont nazes !!!! SUPERMAN PORTE DES BOTTES MEPHISTO !!! La version croûte de cuir de veau avec la moumoute en synthétique dedans qui était dans la pub Télé7 Jours de quand j’étais petit, et que je trouvais déjà anti-sexe ! Nan mais qui est le styliste qui lui a dessiné des pompes aussi nazes ! QUI ???!

A voir pour le divertissement, et puis aussi parce que Superman est mignon et bien filmé. Le film est loin d’être un navet, et il remplit certainement le cahier des charges hollywoodien. Ce n’est pas non plus de l’argent foutu en l’air, mais juste une déception supplémentaire dans cet épineux domaine de l’adaptation des comics au cinéma…

*Mein gott, je fais du BPTP !!!

L’avis des copines : Niklas.

Superman Returns

15 Commentaires

  1. et bien après une profonde féflexion vu ce qui est en jeux, j’en suis venu à la conclusion que la seule façon de rendre Superman suportable c’est de le relooker completement.
    On aura beau faire, mettre à l’ecran un type en costume des années 50 ça ne passe pas.
    Faut virer la cape pour commencer et changer un peu les couleurs du costume, et virer cette espece de spandex ridicule, sans parler des bottes qu’il a fauché à Wonderwoman.
    Ca à bien été fait pour Batman et les X-men après tout.

  2. j’aurai cru que tu airai parlé aussi de la rumeur sur Brandon. Rumeur qui indique qu’il serait particulièrement doté par la nature. Toi le spécialiste, un avis ??????:kiss:

  3. « Anguouââââsse !* »
    Moi qui pensait que tu faisais du Coxx*… :gene:
    Mais il est vrai que j’aurais dû voir que celui-là ne s’inscrivait pas dans la charte coxxienne !

    Pour Superman, je ne suis pas encore allé le voir, je donnerai peut-être mon avis plus tard si ça vaut le coup… Mais l’écho général semble assez proche de ton ressenti !:hum:

    A t’endendre, on a un peu l’impression que Bryan a réalisé SR de la même manière que Brett Ratner a filmé X-Men 3… Pas tout à fait baclé, mais une synthèse mal faite et une surenchère un peu grossière !?! :pleure:

  4. fiuuu > J’ai lu la même histoire au sujet de Brandon. Apparemment, de nombreux plans en costume de Superman auraient été retouchés numériquement au niveau du slip, car la proéminence pas discrète du tout risquait de détourner l’attention des spectateurs/trices :mrgreen:.

    Sinon, je me tâte pour aller le voir ou pas. Superman m’a toujours paru trop lisse, un peu comme Captain America (dans un autre style, et avec un costume encore plus ridicule ^^). C’est quoi, cette histoire de Loïs Lane mariée avec Cyclope ? C’est vraiment vrai ? Un personnage DC qui fricotte avec un personnage MARVEL, c’est possible :eek:?

  5. Y’a eu des antécédents de personnages Marvel et Dc qui fricotaient ensemble: Robin et Jubilee qui se frottaient la langue dans All Access. :p Sinon, James Marsden est vraiment une scaré belle plante et quels bras…..:love: C’est pour moi le seul intérêt de ce film.
    Et il est possible de faire des trucs différents avec Superman, voir Superman Metropolis (ça sera jamais traudit en français donc une seule solution: vo) par exemple ou alors les épisodes scénarisés par Joe Kelly d’Action Comics (dans les 780-810 à peu près). Et sUperman, ils sont déja essayé de lui changer son costume, les fans hardcore ont beuglé comme des vierges empalées donc on est revenu au vieux costume tout pourrave.

  6. Lewis> J’allais préciser ! Heureusement que tu t’es repris. :-)

    Sinon oui évidemment, j’avais entendu le truc de l’effet numérique pour diminuer le paquet volumineux de Superman. En effet, le peu qu’on voit ne donne pas Superenvie. :lol: Mais il est bien charmant le bougre !

  7. J’ai l’impression qu’après avoir claqué entre 250 et 400 millions de $, les producteurs n’avaient plus d’argent pour payer une coupe de cheveux à l’enfant de Lois Lane qui ressemble au fils Pierrafeu. Et oui, James Marsden est toujours aussi craquant, même sans son costume de cyclope:love:.

  8. J’ai trouvé ça très, très long(2h 30), surtout la fin, interminable.
    Bcp de plans inutiles sur le fils de Loïs, la sphère, stratosphère, le gamin etc. Pour les effets spéciaux, c’est pas mal (mais on est devenu super exigeant et on est un peu à l’affut des bout de scotch et autres fil à pêche) RAS… L’ acteur principal est un clône de Tomme Crouz’ (belle gueule de poster chez le coiffeur ou de danseur de fond chez Sevran et jeu assez minimal).
    Il est d’ailleurs amusant de noter qu’il à 3 types de têtes/ coiffures différentes ( la Clark Kent: raie, cheveux plaqués façon « gérard-langue-de-pute », la Superman action: gomina à l’arrière, la superman in love: avec des accroches coeur, un peu ringards) Loïs est pas trop mal et est moins exaspèrante que la première, jeu un peu plus subtil.
    Le méchant ( lex Luthor) joué pa Kevin spacy est extrèment décevant. D’un acteur de sa classe on attendais un jeux plus extravagant/pervers/subtil/déjanté (pas forcémént typé Nicholson dans Batman)… là, pèpère fais le minimum syndical . Il a une comparse dont le jeu de faire-valoir est aussi assez lamentable.
    Pourtant au début tout part bien! La musique! c’est un peu une madeleine de Proust symphonique…. puis l’enfance avec Clark qui fait des bonds d’un kilomètre dans les champs de maïs du Kentuky, c’est superbe, la lévitation ça doit être le pied… et puis on retrouve Eva Marie Saint (La star des » Oiseaux  » d’hitch) et ça fait plaisir dela revoir, même si elle a un glocaume à l’oeil et qu’elle semble avoir bravé les dictats de la chirurgie esthétique. Après ça s’enlise et ça suit la logique mathématique d’une recette chez Mac Do.
    En plus politiquement, c’est bien lourd… les allusions à la religion sont ont ne plus criantes (lévitations christiques, monologues « au nom du père du fils etc… », maquette d’église en fammes au premier plan, superman récupère uun panneau avec ecrit dessus « Grace » qui manque de tomber sur un taxi, etc). En définitive Superman apparait comme un brav’ gars un peu simplet, pas très cérébral , mais romantique qui se tape tous les travaux de force-bourrins. Le stylisme est assez daté début aannées 80 et chose assez plaisante, le film n’est pas investi de publicités.
    Certains éléments « nostalgiques » sauvent un ensemble parfois lourd et long… pour les pompes, je penses qu’ils les ont piquées sur le plateau de  » la planète des singes ».

  9. « Bon encore une fois, pourquoi ne pas traduire le titre en français ? Décidément je ne comprendrais jamais les décisions dans ce domaine… »
    ==> J’avoue mettre poser exactement la même question…

    « Kevin Spacey est aussi convaincant en Lex Luthor »
    ==> Il incarne pourtant assez le méchant-stupide des séries B… on aurait préféré trouver un « génie du crime »…

    « Et on retrouve des tas d’incohérences et de trucs vraiment gonflés dans l’histoire »
    ==> Je pense aussi que c’est effectivement le plus choquant, et ce qui rend le film un peu moins attirant…

    « Mais il revient bredouille dans une comète (c’est plus pratique pour voyager dans l’espace) 5 ans après, et atterrit chez Papa et Maman (il avait besoin de fringues). »
    ==> Ce n’est pas une comète, mais un genre de vaisseau spatial (enfin je pense). Bon, ok, il le sort d’où ? En même temps je ne me souviens plus du dernier Superman, autant y’a une continuité dans l’histoire ? :shock:
    On notera que lui en étant petit il a mis, je cite, « des centaines d’années » pour arriver sur Terre, alors qu’il ne met que 5 ans avec une comète-vaisseau pour faire Terre-Krypton-Terre…

    « Superman est mignon »
    ==> Bizarrement j’ai été choqué par son nez ENORME ! En plus il avait un peu près 5cm de maquillage sur la gueule…. vraiment pas super canon… je préfère celui de Smallville quand même ;o)

  10. Juste pour préciser que le Bryan Singer en question n’a pas réalisé que X-men 1 & 2 mais aussi The Usual Suspects… Juste pour dire que c’est pas non plus n’importe qui! ;-) Perso c’est plus cette référence qui me donnerait envie d’aller voir le film que le fait qu’il ait réalisé X-Men1&2… :-) Et aussi Kevin Spacey. Mais j’attendais des avis avant d’envisager de vraiment voir ce film… Du coup je pense que j’irai voir un autre film que ce lui-là! ;-)

  11. j’ai été très déçue par ce film; j’attendais beaucoup du nouveau superman (fan de comics également) et plus encore de Brian Singer ; j’en ai été pour mes frais; heureusement que j’ai pas payé grâce à ma carte mk2; le scénar est vraiment naze; le coup des cristaux dans l’eau c’est vraiment gonflé; je me demande où ils ont été péché une idée pareille; pis c’est moche et invivable son ile; comment il espère que les gens vont vouloir habiter dessus; même si les continents disparaissent; enfin j’ai pas tout compris sur ce coup là; mon attention commençait sérieusement à s’évaporer; j’ai pas bien compris non plus pourquoi superman se barre pendant cinq ans; soi disant pour retrouver sa planète; et il lui faut cinq ans pour ça ??? ah ben oui comme elle existe plus il a dû tourner en rond un paquet de temps; ça doit être ça; il revient dans un vaisseau spatial qui plus est; où donc qu’il l’a trouvé puisque sa planète elle est détruite; et pis il en a pas besoin puisqu’il peut voler dans l’espace; telle la fleur, s’attendant à ce que rien n’ait changé; apparemment son daddy chéri est mort, mais tout le monde s’en cogne; lois elle s’est mariée, parce que comme tu dis il a pas dit au revoir…; ben dis donc, quelle femme ! faut pas la lui faire à elle ! la lois d’ailleurs elle est vraiment exaspérante; et pas du tout crédible je trouve; genre dans l’avion, au final elle a pas un cheveu de travers, pas un bleu rien, même son maquillage il est nickel chrome; elle a pas 30 piges et elle décroche le pulitzer; sensée être super intelligente non ; mais on apprend qu’elle a fait dodo avec superman sans faire le lien avec clark kent ? quelle quiche ! parlons en de celui là; un gros balourd, niais, nigaud; tu m’étonnes qu’elle ait jamais fait attention à lui; et kevin spacey; franchement décevant aussi; jouer usual suspect, minuit dans le jardin du bien et du mal, american beauty, et nous sortir ce personnage de méchant tout pourri; c’est abusé; on dira que c’est la faute au scénario; le seul truc sympa dans ce film finalement c’était les biscotos de superman et le mec qui était assis à côté de moi…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages