Va te faire twitter

Eh bien, c’était bien plus rapide que ce que je pensais. J’ai déjà été étonné de constater, après quelques heures, que mon copycat avait effacé mes données personnelles pour les remplacer par des trucs bidons (à moins qu’il fasse vraiment partie d’une longue lignée de jockeys). Mais hier, le profil n’existait simplement plus. Et surprise, les pseudos ne sont pas des identifiants uniques (comme souvent dans ce genre de service), j’ai donc pu le recouvrer sans difficulté, et finalement me l’attribuer.

Du coup, je me dis que mon usurpateur n’était pas bien méchant ou enquiquinant. Quid d’avoir fait cela donc ? Bref, passons…

Du coup, je me mets à twitter, et comme le bon web-obsessionnel-compulsif que je suis, j’adooooore. J’ai rajouté toutes les copines, et j’ai envie de poster toutes les quatre secondes pour dire des bétises. Bon ok, je sais ça ne sert pas bien à ça, mais quand même. :-)

Il faut dire que dans le genre, y’a un sacré concurrent francophone qui vient de pointer le bout de son nez. Ah oui, ça donne envie !! Mais j’en connais qui font cela depuis bien des années, et toujours avec ce dévouement sacerdotal qui me rend pantois.

Oh nan, un nouveau joujou chronophage !!!!!!! A l’aide !!! (Ah mais c’était peut-être ça le piège en fait… Hummm malin !)

8 Commentaires

  1. Nooon, je ne « twitte » pas, moi…
    (on peux dire « twitte » tu penses ?)
    Enfin… pas encore !
    j’attends juste mon Iphone !
    (que l’on me l’offre, bien sur :lol: )

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages