Le Getty Center

Quelle découverte extraordinaire que le Getty Center !! Vraiment c’est indispensable lorsqu’on visite Los Angeles. Je reste baba devant cet endroit, car autant le bâtiment que la collection, ou bien la démarche pédagogique, sont une ineffable réussite.

Le Getty Center laisse loin derrière lui tout ce que j’ai pu connaître en musée. Eh oui, exit les Centre Georges Pompidou, Grand Palais ou Tate Modern, ce centre est en lui-même une beauté architecturale assez bluffante et un espace fonctionnel efficace. Mais surtout, la richesse de sa collection n’égale que la qualité de la présentation des oeuvres. Tout cela est simplement parfait, un régal pour les yeux et l’intellect. Nous avons été enchantés, salles après salles, découvertes après découvertes. La visite est tantôt thématique ou chronologique. Les oeuvres sont exceptionnelles, et elles sont présentées en contexte, à la fois historique, artistique et culturel,

Il s’agit à la base d’une collection privée, ce qui pourrait montrer quelques lacunes ou une orientation trop marquée, mais là la qualité des pièces fait que ce n’est presque jamais le cas. Et ainsi, on peut se promener au milieu de collections de peintures, sculptures, objets (meubles, joaillerie, et plus globalement « arts décoratifs ») qui vont jusqu’au 19ème siècle (en gros ça s’arrête aux Impressionnistes).

ll est impossible de décrire tout le potentiel de cet endroit. Mais c’est un bonheur pour qui a un minimum de curiosité intellectuelle ou culturelle, et c’est un drôle de contraste avec l’ambiance plus classique de Los Angeles… On peut y trouver des antiquités incroyables, des manuscrits enluminés, des tableaux médiévaux, des Titien, David, ou encore des Iris de Van Gogh, des peintures de Renoir ou Degas, de Gauguin, du Douanier Rousseau… que des trucs de oufs !!!

Et il n’y a pas une explication pour quelques oeuvres majeures, non c’est sur TOUTES les oeuvres, la moindre assiette de Bavière du 17ème, qu’on trouve une explication détaillée, intéressante et pas péteuse. Alors là, je jubilais comme vous pouvez pas le comprendre. Une érection de la tête à chaque salle, et une éjaculation neuronale de chaque instant !!!! :mrgreen:

Pour une démarche privée, je trouve que c’est assez extraordinaire, avec en outre une visite totalement gratuite, ça laisse songeur. Et le bâtiment est juste parfaitement conçu, pour la lumière du coin, avec des matériaux qu’on sent à la fois beaux, nobles et résistants, le parfait écrin pour une collection d’exception.

Le Getty Center se trouve en haut d’une colline, il faut prendre un petit tram automatique pour s’y rendre du bas. On arrive alors à un building principal, en haut des escaliers.

Getty Center

Une fois à l’intérieur, on trouve plusieurs ailes qui communiquent les unes avec les autres, tout converge sur une petite place, où on peut prendre un café ou se poser sur un banc.

Getty Center

Et du haut de la colline, la vue est éminemment sympathique…

Getty Center

Bon ça se sent que j’ai aimé non ? ;-)

10 Commentaires

  1. Encore une super réalisation de l’architecte Richard Meier, comme le Musée de l’Art contemporain à Barcelone, le High Museum of Art à Atlanta et l’ex siège de Canal+ à Paris. Pour en savoir plus voir son site ….

  2. C’est une super idée le musée loin de l’agitation de la circulation, en recul par rapport au tumulte.
    Ca permet aux oeuvres de disposer d’un vrai écrin!

  3. Ah, je suis comme toi, j’avais adoré ce musée, trop relaxant en plus. Je me souviens par contre avoir galéré avec le GPS pour le trouver : j’étais arrivé de l’autre côté de la colline il a fallu refaire tout le tour ! Bon séjour !

  4. Mouarf, je suis jaloux d’un beau voyage comme ça… C’est fou comme parfois, raconté par d’autres, un pays qui ne donnait pas spécialement envie… vous attire. Tu vas rapporter quoi ?
    Sinon ça sert à quoi ces grosses tours du Hoover dam ?
    Et merci Matoo, je viens de voir d’où provenait le bon de mes stats :=)

  5. C’est épatant que ça soit gratuit. Tu donnes envies d’y aller, c’est hélas un peu au delà des zones de cartes orange ou hors de portée des TGV (les seules escapades que je parviens à m’accorder malgré les finances familiales faibles). J’aime beaucoup le concept d’érection de la tête, même si je déplore de n’y pouvoir adapter un féminin qui ne ferait pas vulvaire … euh vulgaire.
    Blague à part, je vois fort bien ce que tu veux dire, ayant vécu longtemps dans un petit monde aux beautés âpres je suis sensible à l’euphorie du bon musée.
    Alors encore : merci.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages