De pédéblogueur à bédéblogueur en une journée de formation !!

C’est un truc de dingue, ils avaient raison !! Je suis depuis aujourd’hui en formation « Les tremplins du management », voyez-vous ça, et je reste la nuit à l’hôtel pour faire du team building et du networking… je vous passe les détails. :mrgreen:

Si je dis qu’ils avaient raison, c’est parce que j’avais lu sur la présentation de la formation que j’allais découvrir quel manager j’étais, et que ça allait me transformer la life tu vois. Tu rentres, t’es normal, tu ressors t’es un manager de la mort qui tue ta mère à coups de bêche !! Mais moi comme je suis pas normal à la base, je suis rentré pédéblogueur et que deviens-je ???? Mais c’est évident, il suffit de regarder mes notes de la journée !!!!

Feuille de note de ma formation

(C’est cliquable pour voir encore plus grand !!)

Mein gott !!! Je suis une vraie révérende mère du Bene Gesserit, appelez moi Gaius Helen Matoo ! Je transforme les cours de management, grâce à cela je dresse les vers du désert et je deviens bédéblogueur !! Je crois que c’est manifeste au vu de ces dessins qui concurrencent au moins Pénélope, Kek ou Boulet (Jéromeuh, il compte pas, il est déjà pédé, c’est pas du jeu !!). Oui je sais, je vois grand. Huhu.

Ouai bon je sais aussi, on peut facilement se rendre compte de mes psychoses quand on voit ça ! D’accooooord !! Mais bon vous imaginez ce que j’avais en tête, alors qu’on me parlait de révéler mes super pouvoirs de chef de l’univers connu.

Allez demain, je m’attaque aux bulles !!

14 Commentaires

  1. Génial, pour deux choses différentes :

    1) Les stages de management : j’en subis moi aussi, et à lire tes notes (certes succinctes), je suis mort de rire de voir qu’ils commencent toujours par quelques notions à deux balles sur le cerveau. Le coup d’Henri Laborit, ils le font tous ! Ou quand c’est pas ça, ils vont tâter un peu du côté de Merleau Ponty ou un autre nom du genre. Bien sûr, ils ne l’ont pas lu, ils en ont juste chopé une ou deux phrases casables par-ci par-là. Mais comme les cadres sont toujours séduits par ce qu’ils ne connaissent pas, dès qu’on leur parle neurosciences ou phénoménologie, ils se la pètent et le soir, ils resortent ces notions à leurs potes comme s’ils les avaient toujours maîtrisées.

    2) Tes notes : à quand un site sur lequel on pourrait tous afficher nos « notes » de réunion et celles qu’on prend quand on est au téléphone ? A mon avis, on expose à Beaubourg avant 2010.

    Des bises,

    Bruno.

  2. Comment dire… heu… ben… la mise en page est assez intéressante, il y a de l’idée, de l’audace, le coup de crayon est un peu raide (mais le contexte ne prétait peut-être pas à davantage de détente) qui contraste avec une écriture souple et fluide.
    J’en conclus que le patient a pleinement profité de sa réunion dont le contenu insipide n’avait d’égal que le faible talent de l’orateur.

    J’ai bon ?

  3. Alors si tu veux en savoir plus, je crois qu’il faut Cf. Henri Laborit, et non pas André. Je le citais sur mon blog il y a quelques jours. L’Eloge de la fuite est un de mes livres préférés.

    MAis euh, au fait, j’y pense… Mais qu’est-ce qui pourrait bien te rendre un peu sourd ? ou inattentif en formation ?

    :mrgreen:

  4. LeCapitan> Nan, j’ai même trouvé que c’était pas mal en définitive. J’y allais avec de gros a priori de merde en voulant faire mon no future de base, et c’était très bien, pas du tout cliché. :ok:
    Mais j’ai dessiné tout le temps. Huhu.

  5. Quel stage dois-je faire pour que quand je clique sur la feuille ça devienne plus grand et pas plus petit ? Est-ce guérissable ou suis définitivement hors course, exclu à jamais, au ban de la France qui produit, elle ?

  6. Mon chaton vous comprendrez que je sois révolté. Vous ne m’avez pas élevé, sinon, je n’aurais pas été un ver aussi perturbé, et vous n’êtes certainement pas mon arrière grand-mère, Gaius Helen Matoo !!!!!

    Par contre, vous apprendrez la litanie de la révérende mère en réunion : « je ne dessinerais plus dans mon coin pendant que la Mère Supérieure palabre, dessiner dans son coin, c’est le mal, c’est le début de la dérive des neurones qui conduit à la non assimilation des palabres de la Mère Supérieure »

    Accessoirement, cela n’a rien à voir, je sais, et alors, c’est mon commentaire, chez vous, certes, et alors, non mais quoi, d’abord, vous serez chargé de trouver la formulation exacte de la question dont la réponse est 42 !

  7. Ah, cher Matoo (bravo : blog toujours bien écrit – et très personnel, sincère),

    Oh, tout le monde subit ce pauvre Laborit, au demeurant intéressant. Mais tout sauf totalisant : il y a tellement mieux, en 2008 !

    Que le Ciel m’entende – Bien à toi,

    Lionel

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages