Déblogage #3

Ce soir, c’était théâtre avec Cécile, une ancienne collègue du taf que je viens de quitter. J’aime beaucoup cette fille dont le caractère haut en couleur (oui bon ok, caractère de merde !) m’a toujours plu et attiré. Elle me demande sempiternellement si je ne regrette pas d’avoir quitté mon ancien job, en revanche elle comprend que je sois toujours aussi heureux de ne plus venir à Vélizy tous les matins. Hu hu.

Nous étions placés à quelques sièges de Gilbert Melki ce soir, mais juste derrière il y avait un petit groupe qui n’avait manifestement pas l’habitude de sortir. Parmi ceux-là, on a surtout entendu les complaintes ou remarques de deux personnes âgées, qui ne devaient pas bien s’entendre chuchoter. Arfff, cela donnait des exclamations très drôles et parfois un peu nuisibles, mais bon ce n’était pas non plus la mort. J’ai beaucoup aimé un jeunot à côté qui a tenté de répondre à un « mais ils sont où ? » qui s’est démultiplié pendant deux minutes. Il a alors répondu patiemment : « dans un cimetière… un cimetière. Un ci-me-ti-è-reuh ! DANS UN CIMETIERE !!! » avant de s’enfoncer dans un rassurant mutisme.

A un moment, il est question pour une femme d’avoir un enfant avec un type, alors nous avons eu droit à l’observation suprême : « Ah les femmes, tout ce qu’elles veulent c’est le sperme. » Je pense que si Cécile avait eu un nunchaku, les deux ieuves s’en seraient pris un bon coup discrètement, à la Bruce Lee.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages