La mauvaise habitude d’être soi (Martin Page / Quentin Faucompré)

La mauvaise habitude d'être soi (Martin Page / Quentin Faucompré)

J’avais lu « Comment je suis devenu stupide » de Martin Page qui est son roman le plus connu, et j’ai eu la curiosité de découvrir ces sept nouvelles illustré par Quentin Faucompré.

Humm, je suis plutôt déçu… Il s’agit d’une succession d’historiettes qui se veulent drôles par leur absurdité, mais qui ne m’ont pas vraiment fait rire. Absurde oui, mais sans assez d’intérêt pour que ça m’accroche sur la longueur. Pourtant j’aime bien le style de l’auteur, et les illustrations sont somme toute sympathiques. Les nouvelles sont un peu construites sur un mode « quatrième dimension » avec l’incursion de l’absurde ou du fantastique dans des existences plutôt classiques au départ. On arrive alors à des situations ubuesques cocasses qui donnent à réfléchir sur nos conditions d’humains pris au piège de la ville, du boulot, des routines de l’existence, de soi… Du coup, on voit un homme qui découvre qu’il fait partie d’une espèce autre que Sapiens Sapiens, un autre qui décide d’habiter dans sa tête, un qui en a assez d’être lui-même, ou encore un gars chez qui on entre car il a été victime d’un meurtre mais il y a manifestement erreur… ou pas.

J’ai compris la démarche de l’écrivain je pense, mais c’est juste que ça n’a pas fonctionné pour moi. Ça a fait pfuitttt, et je suis bien passé à côté.

La mauvaise habitude d'être soi (Martin Page / Quentin Faucompré)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages