Kasse-cou

Et le pire c’est que je ne me suis rendu compte de rien en arrivant ce matin au boulot. Pourtant je m’étais rasé, mais comme d’habitude j’étais au radar toute la matinée, et encore plus en ces lundis matins que précèdent des dimanches soirs agités. Je me pointe comme une fleur au bureau, et je ne remarque pas les regards ironiques ou gênés dans les couloirs. Il faut dire que jusqu’à l’ingestion de la première dose de caféine, je suis encore victime de proctocéphalite matutinale.

Je suis allé me chercher mon petit kawa salvateur, encore quelques coups d’oeil singuliers qui commencent à me mettre la puce à l’oreille. La nuit fut aussi brève que douce, remuante et verbeuse, et elle m’a laissé sur un cotonneux nuage (rose bonbon) jusqu’à maintenant. Une sorte de fatigue salutaire qui greffe un sourire béat et stupide sur mon faciès, tandis que j’essaie de rassembler mes esprits et de sortir de mon brouillard nocturne. Je me dis que tout le monde se rend compte que je n’ai pas beaucoup dormi la veille.

Mais un de mes collègues à qui je serre la main me fait : « Mais qu’est-ce que t’as fait encore la nuit dernière toi ? », et il tend vers mon cou un index interrogateur.

Et là, ça m’est revenu… Que puis-je donc avoir dans le cou ?

Sur mon cou sans armure et sans haine, mon cou
Que ma main plus légère et grave qu’une veuve
Effleure sous mon col, sans que ton coeur s’émeuve,
Laisse tes dents poser leur sourire de loup.


Sur mon cou – Etienne Daho

Je vais aux toilettes, pour jeter un coup d’oeil, et ça me revient, ah bah ça oui, son sourire de loup s’est posé sur mon cou ! Me voilà auréolé d’un joli suçon violet version « les années Collège ». Huhuhu. Il faut dire que j’adore qu’on m’embrasse dans cette zone là, et que moi-même je peux difficilement m’empêcher de laisser des traces de morsure sur l’autre. Et dans le feu de l’action, on a souvent bien du mal à mesurer les effets de ses baisers passionnés et mordants.

Et voilà le résultat :

Un suçon dans mon cou

Mon boss est passé, et il a juste fait : « Ah tiens, t’as un nouveau mec ? ».

Bon bah voilà, au moins c’est officiel. :mrgreen:

46 Commentaires

  1. Au moins un avantage notable à porter une chemise au boulot (et bonus pour ceux qui (sup)portent une cravate): A condition que son partenaire soit un peu discipliné (« s’il te plait, SOUS le col! »), le suçon reste caché sagement toute la journée ;-)

  2. Ah ben je suis pas le seul alors…. sauf que moi je le savais ! Remarque vu l’ampleur des dégats (j’avais pas envie de suçons mais de baiser) c’était difficile que je ne les vois pas !!!

  3. A j’ai jamais penser a faire un sucon a mon Lapin! lol Pourtant son cou je l’ai larcouru n entier je crois, et sa nuque aussi!

    Hum rien que d’en parler j’en ai des frissons!:censure:

    En tous cas sympa le boss! Je me demande bien si un jour ca m’arrive comment ca se passera avec toutes ces dames qui m’entourent!

    Vive les cols de chemises et les jours de reunions pour mettre la cravatte!

  4. le cafe contre la cephalite je comprends, comme Laurent, a posteriori je saisis ‘ procto-cephalite ‘..! mais le cafe a un effet sur le reste?? lol En attendant, meme experience, sauf que c’est unE collegue qui l’a detecte chez moi et m’a glisse a l’oreille devant tous ceux qui etaient autour de la cafetiere ‘ il en a de la chance, celui qui t’a fait ca ‘ alors que personne n’etait au courant de ma gaytitude… un coming out assez jouissif je dois dire… Savoure!!! N.

  5. Matoo, maintenant que cela est officiel, il serait temps que tu nous en dise un tchouille un peu plus sur « K ». Pas forcement les détails intimes, mais au moins la rencontre!!! Que l’on loupe pas le début d’un livre ou d’un film! C’est vrai qu’il y a plusieurs façon de raconter une histoire mais nous sommes tous impatient. Allez Matoo:pompom::pompom:Allez:pompom::pompom:

  6. Eh non je n’en parlerais pas plus. Malheureusement, il y a trop de gens qui veulent me nuire ici… trop de rapaces prêts à fondre à la moindre occasion. Et comme je ne suis pas trop friand d’insultes ou de pièges plus machiavéliques, je me prémunis de plus en plus.

    Je n’ai jamais évoqué mes histoires « en cours » en plus… c’est le genre de chose qui n’a pas vraiment sa place sur un blog selon moi, ou juste dans l’anecodte.

  7. *Exclu Gayvoici* Bon qui se dévoue pour organiser des tours de garde devant chez Matto? Et on veut des photos! Mister K doit bien entrer et sortir par la porte, non? :boulet:

  8. Eh bien. Moi j’aurais eu une honte. Je me serais caché.
    En fait, je suis assez pudique sue les relations que j’entretiens. J’aime pas le déballage au grand jour.
    Pour moi c’est de l’ordre du privé arfff les boss.

  9. Tu as raison de te méfier mange-merde. Alors comme ça tu as réussi à trouver un autre gras-double pour partager ta bauge ? Félicitations ! Tu as du le trouver dans les recoins d’une backroom merdeuse de GA ou rezog. Il te laissera certainement d’autres traces que des suçons, encore des morbacks ou une bonne msT pour que tu continues à faire ton parfait pédé. En tout cas tu écris toujours aussi mal, t’es toujours aussi con et moche, et tu représentes toujours ces pédés dont il faudrait se débarasser, ne parlons pas des blogueurs…

  10. « Tu as du le trouver dans les recoins d’une backroom merdeuse de GA ou rezog. Il te laissera certainement d’autres traces que des suçons, encore des morbacks ou une bonne msT pour que tu continues à faire ton parfait pédé. »
    Dis moi tatoubiz… pour avoir de telles idées, ça ressemble à du vécu !!! :berk:

  11. Tiens… encore un qui va voter Sarko…
    :langue:
    (désolé, j’ai pas pu m’en empêcher).

    Matoochou, ne parle plus du tout de tes histoires, même ce peu te rend vulnérable, ça ne sert à rien de prêter le flanc…

  12. Hey dis Matoo, c’est normal que je n’en ai jamais eu moi de suçon ? Allez, Fais Pas Ta Pute !! et dis moi que ce n’est pas grave….:pleure:
    Et entre nous, c’est qui Mister K avec une petite bouche ?
    oui bon je file au lit

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages