Barcelone, le jour

(Désolé pour mes photos, ce ne sont que celles que vous connaissez déjà trop bien de Barcelone, rien d’original là dedans !)

Je commence à être bien crevé de mon week-end, mais c’est bon signe ! On a bien marché, bien découvert quelques facettes de la ville, et surtout bien profité de ce temps génial. Hier matin pourtant, il a flotté des trombes pendant quelques heures, mais le midi il n’y paraissait déjà plus. Et le soleil dardait de nouveau comme si de rien n’était…

Aujourd’hui, il faisait assez beau pour aller traîner à la plage, et se poser dans un chouette bar-lounge le long de l’eau. Walalala, ça va être difficile de mettre les voiles demain soir, alors que je commence tout juste à me faire à cette escapade. Il me faudrait une bonne semaine de ce traitement pour être bien requinqué, mais ne jouons pas les désabusés, c’est déjà vachement bien comme ça.

On n’a pas non plus joué les stakhanovistes pour ce premier week-end à Barcelone, on s’est levé tard, on est sorti, et on y va à un rythme bien pacifique. Vendredi après-midi, nous nous sommes baladés dans le vieux centre-ville, histoire de faire connaissance avec Barcelone et son architecture, son ambiance et son clément climat (oui j’aime aussi les allitérations, il faut que j’en fasse un article un de ces quatre). J’ai été surpris par le plan très américain de la ville, les rues sont des lignes droites infinies qui délimitent de véritables « blocks ». Au moins, impossible de se perde, et on se repère très rapidement, mais du coup c’est très moderne, et moins charmant que ce que j’aurais pensé (moins que Lisbonne par exemple à mon avis).

Place Real à Barcelone

J’ai aprécié la richesse des façades d’immeubles qui, hors les chefs d’oeuvre de Gaudí, sont globalement réussies et attirent l’oeil. Mais rien de transcendant là-dedans, un peu comme le style haussmannien parisien, c’est sympa mais voilà. Nous sommes allés visités la « Perdrera » samedi qui est une des réalisations les plus connues de Gaudí, et qui vaut vraiment le détour. En effet, l’immeuble est en tout point superbe, mais en plus c’est une sorte de musée très intelligemment conçu. Un étage est entièrement meublé comme lors de la création du bâtiment et présente un logement privé (bourgeois !) de l’époque. On y retrouve donc du mobilier, et surtout de pédagogiques explications sur la manière dont l’architecte a pensé l’architecture intérieure autant que l’aspect du building.

Immeuble La Pedrera à Barcelone

L’architecte force d’autant plus le respect dans la suite de la visite, car au dernier étage on trouve une sorte de rétrospective de son oeuvre à Barcelone, ainsi que quelques éléments pour mieux comprendre et apprécier son travail. Cette visite se révèle un passage obligé pour ensuite voir les autres créations de Gaudí qui parsèment la ville. Les quelques précisions techniques et architecturales sont absolument passionnantes pour comprendre par exemple les arcs caténaires ou la manière dont il a autant réussi à faire pénétrer la lumière naturelle dans les habitations. Et puis, on s’en prend plein la vue aussi sur les aspects artistiques formels de l’artiste-architecte. Ces formes incroyables, ces crânes ou illusions biomorphiques, les courbes qui dévalent les façades ou qui perturbent les niveaux des terrasses etc. Bref, la visite de la « Pedrera » c’est à faire !

Toit de la Pedrera à Barcelone

Et puis nous nous sommes dirigés vers une autre réalisation connue de Gaudí : le Parc Güell. Au sommet de la colline, on a une belle vue sur Barcelone, donc la « Sagrada Família » et ce gros machin (qui ressemble au « gurkin » londonien) qui est la « Torre Agbar » de Jean Nouvel.

Vue du Parc Güell

La suite du parc est assez fascinante, on y trouve une construction qui repose une kyrielle de piliers pas droits, des mosaïques de toute beauté aux plafonds, des bancs aussi bien décorés pour s’assoir au soleil et deux maisons de schtroumpfs comme Gaudí semblait les apprécier. Et comme vous pouvez le remarquer, toujours du beau temps… ;-)

Parc Güell, les piliers

Et le truc bien à Barcelone, c’est que c’est une grande ville au bord de la mer !!!!! Ah je m’imagine trop bien aller à la plage en sortant du bureau. Oh là oui, très très bien. :mrgreen:

Plage de Barcelone

Et aujourd’hui, on est allé visiter la Sagrada Família qui est sans conteste le bâtiment phare de Barcelone. Encore une fois, ça vaut le coup d’oeil.

Sagrada Família

L’édifice est superbe et suit bien l’esprit fantasque et singulier de son créateur. Autant pour l’extérieur et les décors, la statuaire religieuse, que pour l’intérieur et cette « forêt » impressionnante de piliers.

Intérieur de la Sagrada Família

La crypte est une belle exposition qui présente notamment les plans finaux de la cathédrale. C’est drôle d’ailleurs cette sensation de se trouver sur le chantier d’un tel bâtiment, d’une telle ampleur et puissance artistique ou mystique. Du coup, on voit bien à quel point la Sagrada Família s’apparente à une Notre Dame…

Bon mais ce n’est pas fini, il y a encore demain, et ce soir. Hé hé hé.

[Edit du lundi]

Et ce midi donc, visite de la Casa Batlló qui est un autre des joyaux barcelonais de Gaudí, juste à quelques minutes de la Perdrera. Encore une fois, un bâtiment qui montre le savoir-faire de l’architecte et de l’artiste tout en proposant de véritables innovations en terme d’habitat (une incroyable optimisation des circulations d’air et de la lumière). Toujours aussi beau, fou, foisonnant et intelligemment pensé, cet immeuble est une merveille de bas en haut.

23 Commentaires

  1. Faut se prommener dans la vieille ville, pas dans les quartiers XIXe! c’est là qu’il y a le linge sur les fenêtres dans des ruelles qui sentent la pisse (c’est ça le charme méditerranéen, non?)

  2. Ah ben voilà, merci asbel, pour moi Barcelona c’est une odeur de pipi et une dame qui me hurle aprés  » Estos juegos son para los niños « !
    Y Manuel…y Juan…y Pepe…

  3. pfffff !! dégoûté !! ici il a fait un temps de merde et même l’apple expo était lamentable ! je crois que je vais m’organiser un we sous peu. Voyage : « sur les traces de Matoo »

  4. ya pas que des blocks !!! ya pleins de petites ruelles :) :) arghhhhhhhhhhh ca me rappelle que debut aout j y étais avec loulou :) :) et pis le soleil en octobre c’est top (voui je serai sur la plage dans 8 jours :) :)

  5. Bah c’est plus petit que Lisbonne oui.

    En fait, pour l’explication historique (je me la pète :cool:), ça n’a pas grand sens de comprarer, malgré une certaine de ressemblance, Lisbonne et Barcelone.
    à Lisbonne, l’or coulait à flots au XVIe et XVIIe siècles, alors que Barcelone a connu sa première heure de gloire à la fin du moyen âge (le barri gòtic) puis s’est entièrement repliée jusqu’à la révolution industrielle.

  6. A l’époque où j’ai visité cette ville, il était interdit d’utiliser des photos du bâtiment sans autorisation… donc interdit de mettre de telles photos ici. N’est-ce pas toujours le cas ? (Ou peut-être n’avais-je pas compris…).

  7. Le parce Guëll est assez sublime, surtout son palais aux Cents Colonnes, mais le Barrio Gotico est vraiment très agréable aussi, avec le cloître de la Cathédrale Santa Creu (j’espère que tu auras le temps de le visiter, c’est une merveille).

  8. merci pour les belles paroles dedies a la ville ou je suis ne, en effect la plage est tres important dans notre vie et dans mon cas cheque jour je essaie d’aller a la plage pour fer gym o natation, toi dois venir un altre fois a barcelone parche que il i ha beaucoup de belles choses que encore toi dois voir

  9. Pas de jalousie pour ma part car le week end prochain, je vais à Madrid avec Ti chéri. Si quelqu’un connait des choses à y voir absolument, qu’il me le dise car je ne connais pas cette ville. Et puis d’abord, c’est qui « on »?

  10. Ah Barcelone !! le Barrio Chino que les guides te décrivent comme un repère de gangsters et où tu te rends compte que c’est là, l’Espagne !!
    Que de souvenirs ravivés !!! Merci bô Matoo

  11. La Perdrera reste un de mes souvenirs les plus croustillants. Une année, en sortie du Salvation, j’ai embarqué un petit loulou catalan avec moi. Et c’est en face de ce magnifique immeuble où des milliers de touristes passent, que vers 7h00 du matin, dissimulés sous les échaffaudages de l’immeuble se trouvant juste en face, nous fîmes des bêtises. A chaque fois que j’y passe, j’y pense et ça me fait marrer :pompom:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages