La promesse de l’avenir

Dieu merci, j’avais suffisamment de morale pour savoir que ce que je fabriquais n’était pas bien. Mais ce n’était pas pire que ce que faisaient les instituteurs ou les médecins, quand ils promettaient de l’avenir à des gens qui n’en avaient pas les moyens. Moi, je vendais du présent et ça, tout le monde pouvait se l’offrir. Libre à vous de l’appeler de la drogue, à l’époque je préférais dire : de la chimie. La vie c’est quoi ? Normalement c’est simple : protéines, ADN, double hélice et molécules… Mais c’est dur de se sentir vivant dans notre monde de merde. On a l’impression d’être des pierres qui souffrent. alors je proposais un petit supplément de chimie à la chimie humaine, dans l’espoir de rendre l’existence supportable.

Citation extraite de « 7 » de Tristan Garcia.

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages