VSD

Il faut absolument que j’arrête de sortir tous les soirs comme ça, et surtout cela me permettra de dépenser moins de thune. Et puis, j’aime bien aussi passer des soirées seul à ne rien faire, ou m’abrutir devant un dvd. Voilà quelle était ma résolution de la semaine dernière…

Le résultat évidemment est tout autre. Alors qu’Orange me prévient que ma facture n’est pas encore complètement soldée, mais qu’il me reste à payer la suite des pots cassés (cela met quelques temps à être rapatrié des différents opérateurs suédois). Je n’ai pas trouvé de meilleur moyen de faire des économies que d’aller au resto les cinq soirs de la semaine dernière. Pfff. Lamentable.

Et rebelote vendredi soir, j’avais rendez-vous avec un mec que je poursuivais de mes assiduités virtuelles depuis plus de 4 ans !!! Il s’agissait donc d’une vraie victoire pour moi, de le rencontrer enfin concrètement. En plus, Julien, ou Athaldir, et moi avons pas mal de connaissances en commun. Nous sommes allés dîner à l’Autre Café, et dans la soirée, nous avons rejoint des gens au Paris-Texas (mon bar à putes colombien préféré).

Là-bas, nous avons encore passé une très bonne soirée avec Séb, Olivier, Oli, Jeff, Marie et trois potes à elle. Marie est vraiment une personne qui a tous les charmes… une vraie âme de pédé dans un superbe brin de brunette. Irrésistible quoi ! Et le bar, qui cahin-caha, a l’air de fidéliser quelques clients avant son démarrage véritable en fanfare pour septembre.

Samedi, j’ai passé l’après-midi avec Diego, en l’aidant à acheter un cadeau pour sa frangine, et puis nous sommes aussi allés boire un verre à l’Amnésia. Nous avons encore tchatché toute l’après-midi sans même le réaliser ! Mais comment je vais faire quand il sera plus haut que Dunkerque !!!

Le soir, j’étais invité à dîner chez Oli avec Séb, Yann, Raphaël, son copain Christophe et Malik. J’étais extrêmement content de faire la connaissance de Malik dont le blog, feu arezki, était un de ceux que je préférais. Et puis, je me souviens toujours de cet épisode avec ma collègue Naïri, qui m’avait envoyé le lien vers son blog en me disant d’attaquer. Mais surtout, ça m’a fait plaisir d’échanger un peu sur le thème de l’Algérie qui lui est encore plus cher qu’à moi.

Boosté par un excellent début de soirée, j’ai suivi ces joyeux drilles jusqu’au Vogue/Scorp, où nous nous sommes démenés comme des bêtes sur la piste. J’ai été très agréablement surpris par la musique, qui vraiment valait le coup, ainsi que la population plutôt mignonne et cool en moyenne. C’était vraiment agréable de sortir à sept gars comme cela et, c’est rarement le cas, motivés pour s’éclater sans fioriture.

Je dois attirer l’attention sur l’extrême popularité de notre Oli National dont les niveaux d’excitation sont exponentiels, pour ne pas dire atomiques, si l’on se réfère à ses récentes conquêtes. Et cette soirée là, il a décroché la timbale. Aaaaaah, j’y crois pas, dès qu’il est parti, le mégabeaumec de la soirée est venu refiler son numéro à Raphaël pour notre hidalgo. Pfff, c’est dégueulasse.

Réveil, dimanche à midi, pour courageusement bruncher avec JS. J’ai passé un bon moment, bien calme et posé, au Charbon, à discuter avec ce talentueux blogueur (qui prend trop de photos à mon goût en ce moment, alors qu’il a une plume géniale) que je rencontrais pour la seconde fois.

Nous nous sommes quittés vers 16h, et j’ai foncé dans le 16ème pour rejoindre Oli, PH et Nabil au Musée Guimet. J’ai croisé Laurent et son Lapin qui quittaient le musée (un gage de qualité donc !). Nous avons alors vu l’expo temporaire, et puis la collection permanente au pas de course car il ne nous restait pas beaucoup de temps. J’ai été très impressionné par la richesse de cette collection. Il y a vraiment de quoi faire, et puis ce n’est que 4 euros le dimanche. J’y retournerai donc bientôt et avec l’audio-guide pour comprendre un peu mieux ce qui est exposé sur ces quatre étages d’arts asiatiques.

Ensuite, nous avons eu envie d’aller au ciné… tandis qu’Oli retrouvait son bel éphèbe de la veille (salaud, le peuple aura ta peau !). Du coup, PH, Nabil et moi, sur des conseils malavisés de Nabil, sommes allés voir « HellBoy ». Je n’avais pas vraiment envie de rentrer, donc j’ai refait un tour gratuit, et suis allé voir « Les chroniques de Riddick ».

Je suis rentré vers 1h… dodo.

Bon, je n’ose même pas faire le bilan financier de tout cela, de peur de réaliser mon imbécillité galopante dans ce fragile domaine pécuniaire. Mais je crois que je n’avais pas très envie de penser au coup de fil que je ne recevrais pas ce week-end, et que fuir mon appartement était encore le meilleur moyen de penser à autre chose. Et puis, ce n’est pas comme si j’avais erré dans Paris, comme une âme en peine. J’ai au contraire passé un fabuleux week-end en ayant vu plein de potes et en ayant bien teufé.

Eh bien, vous devinerez donc sans mal la teneur des prochains posts… j’ai assez de blogoboulot pour toute la semaine je pense (ah tiens je viens aussi de finir un bouquin génial, arf) ! Tant mieux, ça m’évitera de parler de moi, ce n’est pas le plus opportun des sujets du moment.

PS : J’ai reçu le mail d’un mec (que je ne connais pas) qui m’a reconnu dans la rue samedi soir alors que je traversais le boulevard Voltaire pour me rendre chez Oli. Oh yeaaaah, j’adore !

15 Commentaires

  1. En fait, à dire vrai, je n’ai rencontré et ne fréquente régulièrement qu’une seule personne connue par les blogs : c’est Sébastien ! :salut: Les autres, ils ont la plupart commencé à bloguer sur mon exemple ! :mrgreen:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Petite opération antispam à résoudre : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages