Masque for Matoo

Temps de lecture : 6 minutes

Je n’avais pas trop envie des masques que j’ai pu voir en vente qui font très « hôpital », et même si j’ai bientôt mon masque Playmobil, il donne un air très « Dark Vador » qui m’ennuie. Et puis comme je sais que c’est principalement un truc psychologique, j’avais surtout envie d’un joli masque et un peu unique en son genre. Sur les conseils d’un pote, j’ai consulté ce tuto qui est à la fois simple (sans machine) et triple-épaisseur.

Du coup, je vous montre un peu comment je me suis débrouillé. Pour le tissus, j’avais des tenugui que j’avais rapportés de mon voyage au Japon l’été dernier, et dont je ne savais pas spécialement quoi faire, sinon que j’adorais leurs motifs. Cela m’est tout de suite apparu comme le parfait matériau pour un masque joli comme tout. Et je pensais notamment à ce motif sakura que j’adore, rose avec des fleurs blanches et des branchages tortueux. Le tissage n’est pas hyper serré, mais tant pis, le kawaii avant tout. ^^

Evidemment il faut avoir son petit nécessaire à couture sous la main, heureusement j’ai le mien qui me sert toujours à repriser un bouton de chemise ou un costume de Sailor Moon. ^^ Donc le premier objectif, est de découper 3 carrés de 21 cm de côté. Un mètre et un simple crayon à papier, une paire de ciseaux et hop ! Evidemment je suis allé de travers, j’ai mal tracé les contours, mais à un ou deux centimètres près, ça devrait (devra !) le faire.

Ensuite, il faut superposer les carrés, et les épingler pour les maintenir pendant la couture. C’est là que j’ai réalisé que c’était pas très bien découpé. Mouahahahaah. Souvenez-vous de Matoo le bricolo !!

Il faut être un peu vigilant selon la face que vous voulez voir apparaître sur votre masque, si vous avez une préférence pour un carré (c’était mon cas) alors ce sera celui du milieu, et il faut que le premier et celui du milieu soit face imprimée « face à face ». En effet, l’idée en gros c’est de faire comme une housse d’un petit coussin de 20 cm de côté. Donc on va d’abord coudre notre triple carré tout autour, et ensuite on va retourner l’ensemble, ce qui va révéler les deux faces imprimées. (Je suis très confus, regarder le tuto de la dame, ce sera mieux. ^^ ) Bon prenez bien un fil de la couleur dominante de votre tissus, moi j’ai pris le rose, parce que j’aime bien les trucs de filles. #winkwink

Avant un petit intermède pour vous dire mon émerveillement d’avoir découvert des super aiguilles avec un système pour passer le fil dans le chas de l’aiguille SANS PASSER LE FIL DANS LE CHAS DE L’AIGUILLE !!! C’est le truc qui me saoule le plus quand je dois coudre, je mets à peu près mille ans à passer le fil dans ce putain de trou minuscule !!! Bah là j’ai acheté au supermarché des aiguilles avec un chas découpé en forme de V, et donc il suffit de pousser le fil du haut en bas, et hop ça rentre tout seul.

Bon, entrons dans le vif du sujet ! Bah maintenant il faut coudre tout autour, mais en laissant une ouverture pour retourner la « housse ». Je n’ai pas fait de marque tout autour car comme je n’ai pas bien découpé le tissus, il va falloir que j’ajuste le dessin de mes points au fur et à mesure (PUNK LIFE!!!). Mais j’ai fait deux petites marques au crayon à papier pour indiquer la zone à ne pas coudre.

Le point conseillé est le plus simple du monde, et le seul que je connaisse. En gros il faut piquer un peu en avant et rattraper de l’autre côté. Ok c’est incompréhensible, allez voir la vidéo (hu hu hu).

Vous voyez on pique un peu en avant, et on va faire le point vers l’arrière. Hummm ok. Bref, il faut faire ça tout autour, et le plus serré possible, et le plus droit j’imagine. Moi j’ai fait comme j’ai pu. Hu hu hu.

Avec un peu de patience, on y arrive.

Côté pile (vous voyez le rattrapage de mon découpage un peu pourri du début.).

Et côté face !

Et vous voyez, ça laisse la place pour mettre un bout de main et retourner le tout. On obtient une petite housse de 20 cm de côté (plutôt 19 dans mon cas ^^ ), avec des coins un peu carrés sur les bords (laule). Là il faut sortir la table à repasser, et passer un coup de fer pour bien lissé tout ça. On fait alors plusieurs marques. D’abord en pliant en deux le carré, puis en repliant en deux. Donc ça fait des pliures tous les 5 cm (en théorie). Cela donne ça.

C’est la partie qui sera contre votre visage. La suivante c’est la partie visible, le truc qui doit rester joli !

Il faut épingler les plis pour ne pas les perdre, on va devoir coudre là-dessus en partie !!

Ah tiens maintenant il faut s’occuper des lanières ou des élastiques. Moi j’ai choisi une vieille paire de calbute qui traînait au fond du placard, et j’ai découpé en lanière la partie élastique de la taille. Cela fait parfaitement l’affaire, je suis certain qu’on a tous ça dans un fond de tiroir. Hu hu hu.

Il faut attacher les extrémités des élastiques en commençant par quelques points pour bien fixer tout ça.

Et voilà le travail, oui je sais c’est affreux, mais heureusement c’est la partie non visible de l’iceberg. Mais c’est vraiment moche. Mouahahaahah.

Une fois les quatre extrémités cousues, on peut continuer les bordures supérieures et inférieures. J’ai fait comme j’ai pu, je n’ai pas bien compris les points qui étaient montrés dans la vidéo, alors j’ai… improvisé !!!

Enfin, il faut retourner le masque, et coudre les plis au deux extrémités du masque. Cela va permettre de garder les deux côté du masque « fermés », tout en ouvrant le masque sur le menton et sous le nez.

Alors le résultat n’est pas tip-top parce que franchement j’en avais ras le cul de ce truc qui m’a pris 5 heures !!! Donc j’ai un peu bâclé, mais j’ai fait des petits points, et donc ça ne se voit pas trop au final. ^^

Et quand on essaie le masque, bah ça donne ce qu’on voit plus haut sur ma tronche. Ou voilà sur celle de mon cobaye.

Il faudra que je reteste pour avoir de meilleures finitions, mais pour une première tentative, je suis assez content de moi. ^^

J'aime 8

22 Commentaires

  1. Tu peux aussi mettre ton élastique a l’intérieur coudre et quand tu retournes tu as ton élastique au 4 coins avec la couture a l’intérieur
    Il faut faire attention en effet a l’emplacement comme pour l aface avant
    Très joli tissu ! :ok: :ok: :ok: et bravo pour le masque

  2. Je suis admiratif de ta créativité et de ta Un objet à conserver pour tes petits neveux pour leur expliquer comment tu t’n ai sorti de cette pandémie de 2020.

  3. Beau travail! Je te proposerais bien de te prêter ma machine à coudre… mais il y a la distance qui pose un peu un problème…
    Je ne me suis pas encore lancé dans la confection de masques, mais ça ne saurait probablement pas tarder…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: