Christo et le Journal de Mickey

Oui évidemment ça a bien un rapport avec l’Arc de Triomphe qui a été emballé par le couple d’artistes Jeanne-Claude et Christo ces quinze derniers jours, mais j’écris aussi pour raconter un peu plus à quel point cela compte pour moi. Tout a commencé en 1985, j’avais 9 ans, et je lisais religieusement toutes les semaines le Journal de Mickey. J’étais globalement très fan de toutes les publications Disney, avec mon favori Mickey Parade et ses machins en carton à bricoler pour créer un jeu ou un gadget. J’aimais aussi beaucoup les énormes pavés Picsou Magazine avec plein d’histoires et Riri, Fifi et Loulou dont j’admirais le manuel des Castors Juniors. Hu hu hu.

Le Journal de Mickey proposait aussi des pages d’actualité qui avaient toujours une vertu pédagogique, et là c’était au moment où Jeanne-Claude et Christo avaient emballé le Pont-Neuf, ce qui apparemment défrayait autant la chronique que l’Arc de Triomphe 36 ans plus tard. Il faut avouer que ça devait être drôlement épatant, et les photos le prouvent encore. Mon père qui avait assisté à cela s’en souvient encore bien, et c’est pour cela qu’il voulait également y aller le week-end dernier.

Je garde plein de petites choses de mon passé. J’ai collecté quelques kilogrammes de papiers et de souvenirs en tout genre. Oh ça tient dans une malle, et ce sont souvent des petites choses. J’ai conservé un Mickey Parade (mon préféré, celui où Mickey découvre l’empire de Mu, comme dans les Mystérieuses Cités d’Or, et où j’ai appris qui était Bartolomé de las Casas, j’ai appris trop plein de choses avec Mickey). J’ai gardé aussi des copies de certaines classes, et j’ai demandé à des amis certaines de leurs copies avec leurs signatures, notamment au lycée. J’ai conservé des flyers de soirées, ou un Pif Magazine, mes cahiers de CEP, mon biberon de bébé ou l’ocarina de mes 12 ans.

Eh bien, j’ai aussi gardé une couverture de Télé 7 Jours avec Jason Priestly, une interview de Johnny Deep par Isabelle Caron, un poster des Chevaliers du Zodiaque, et la page du Journal de Mickey de 1985 qui parle de Christo.

L’article parlait du Pont-Neuf mais évoquait aussi l’emballage « nénuphar » de 11 îles en 83. Je me rappelle avoir été totalement fasciné par ce récit et cette description. Et du haut de mes 9 ans, j’ai conservé tout ça sans aucune raison particulière. C’est juste que c’était tellement énorme, et ça me plaisait. Depuis, pendant ces 36 ans, j’ai entendu parler régulièrement de Christo, et évidemment je tendais l’oreille. En 1995, pour le Reichstag à Berlin, j’ai regretté de ne pas avoir fait le déplacement, et j’ai rongé mon frein.

Mais il y a quelques semaines, quand la nouvelle de l’empaquetage de l’Arc de Triomphe a éclaté dans les médias, j’ai souri intérieurement. Oh, enfin, le truc improbable, j’allais peut-être pouvoir découvrir une œuvre de Christo et Jeanne-Claude.

36 ans plus tard, merde, 36 ans plus tard ! Voilà. Donc vous comprendrez pourquoi à moi ça m’a fait quelque chose. ^^ Et c’était hyper cool d’y aller ce week-end avec mes parents pour immortaliser cela.

La semaine précédente, il faisait un peu plus beau, et j’avais déjà pris quelques clichés avec le chouette drapeau bleu blanc rouge au centre de l’arc.

Bon bah, ça, c’est fait ! ^^

J'aime 5

10 Commentaires

Répondre à vinsh Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: