Quand les allié·e·s sont sorti·e·s du placard

2012 avait vu la naissance de la Manif pour Tous, et c’était le début d’une des plus honteuses mobilisations politiques, sociales et populaires (c’est honteux, mais c’est indéniable) qui a lutté contre le mariage pour tous avec l’homophobie la plus rance, crasse et bigote. J’ai un souvenir terrible de cette période, et de ce qu’on a alors entendu dans les médias. Ce déferlement de haine, d’ignorance et d’insultes allait bien au-delà du mariage, et nous a rappelé que certes les « choses avancent », mais qu’en réalité le fossé se creuse avec ceux qui sont restés bien au chaud dans leurs préjugés et leurs principes moraux hypocrites et bigots. On a pu constater que l’étroitesse d’esprit qui règne en maîtresse depuis les temps immémoriaux a encore de beaux jours devant elle.

Mais en plus, le truc s’est presque emballé. A tel point que les plus modérés ont tout de même vite senti que la dérive réactionnaire avec ses relents sectaires était assez proche. En attendant, on a entendu des torrents d’inepties et des contre-vérités incroyables, des trucs qu’on pensait complètement désuets, mais non les années 50 étaient de retour !! Et le 13 janvier 2013, il y a eu cette grande manifestation, et j’ai eu peur que ces idées nauséabondes soient non seulement très répandues, mais avec la capacité de s’étendre et d’avoir un pouvoir de conviction. Le cauchemar. Vraiment j’ai eu peur, et vraiment je me suis senti « très mal » pendant cette période.

Néanmoins j’étais déjà un grand garçon, et je pense que ça a dû être encore plus difficile pour les plus petits pédés, encore plus pour ceux encore dans le placard, et ne parlons pas de ceux et celles qui ont été traînés à ces manifestations démoniaques. Mein gott !!

Malgré tout cela, ce qui ne me tue pas, me rend plus fort. C’est bien vrai. Et la réaction du 27 janvier 2013, il y a donc tout juste dix ans, a été un des trucs qui m’a le plus donné d’espoir et fait du bien à l’époque. C’est après cette manifestation en faveur du mariage pour tous qu’on s’est dit qu’on se marierait après la promulgation de la loi, juste pour les faire chier. On ne voulait pas se marier, et bah maintenant ON VEUT !! Et le phénomène auquel je ne m’attendais pas vraiment, mais qui a été général et vraiment fort, c’est que les alliés se sont réveillés ! Et soyons sérieux, je dis « alliés » pour respecter les règles masculinistes de notre langue, mais en réalité ce sont nos alliées de toujours qui se sont mobilisées.

Alors il y avait toujours du monde pour les marches des fiertés et pour la teuf, mais comme un seul hommes, toutes les copines ont spontanément répondu à l’appel. Parce qu’elles (et ils) ont été blessés quand elles ont entendu ce même flot de haine dans les médias et ailleurs. Parce qu’elles ont entendu des amis et des collègues, et madame Michu, dire que les pédés sont pas normaux, qu’ils s’enculent et que c’est un truc d’animal, et qu’on va tout de même pas leur confier des gosses, et que le mariage c’est pour les hétéros, on va pas leur donner le même mariage que nous quand même ? Et pour la première fois, certaines copines ont parlé tout haut, ont défendu leurs potes pédés et gouines, se sont engueulés avec leurs parents, leurs amis d’enfance et leur collègue, et même madame Michu.

Ma mère pour la première fois s’est exprimée auprès de dizaines de personnes, des anciens collègues, des amis, des connaissances qui ont sous-entendu ou instillé des propos homophobes. C’est une époque pendant laquelle on a pu entendre une parole homophobe « ordinaire » se libérer, et c’était terrifiant. Mais j’ai entendu ma môman expliquer que son fils était pédé, et que tout allait très bien de ce côté là. ^^

Des alliées et alliés LGBT se sont ainsi faits connaître, et ils ont aussi milité chacun à leur niveau. Et ils sont comme nous nos alliés, ils sont partout, PARTOUT !! Cette libération de la parole homophobe a eu un effet inespéré : elle a à son tout permis l’émancipation de tous les amis et soutiens des pédés et des gouines de France et de Navarre. Et ça fait chaud au cœur de réaliser que ça en fait du peuple qui nous veut aussi beaucoup de bien, et même une égalité de droits. Vous savez… au-delà de chouettes soirées en boîtes, une bonne coupe de cheveux, des meubles d’époque, des bouquets bien composés et une coupe de champagne dans un long-courrier.

Le 27 janvier 2013, elles étaient là avec nous les copines et les copains non elgébétés ! C’était tellement drôle cette Marche des Fiertés hivernale, avec des kyrielles de pancartes humoristiques et politiques, et plein plein plein de drapeaux arc-en-ciel.

C’est aussi pour cela que je ne jette pas l’opprobre sur un groupe en général (j’essaie en tout cas). Pas d’ACAB chez moi, c’est toujours une majorité, ou certains, ou la plupart, ou c’est systémique, mais ce n’est jamais tout le monde. Car les alliés sont partout, et ils sont un lien essentiel avec des personnes qui ne sont qu’à un degré de la conviction, et je suis intimement persuadé que c’est à l’époque cette formidable prise de conscience et visibilité qui a efficacement contré les rétrogrades d’en face. Après ça n’a pas non plus été facile, et la Manif pour Tous a continué à être puissante et représentée, mais elle a au moins rapidement été justement qualifiée de mouvement réactionnaire, conservateur et homophobe. Cela en a refroidi pas mal, et dix ans plus tard, beaucoup avoue un peu honteux leurs torts de l’époque. Parce que dix ans plus tard, on ne peut pas dire que la France est devenue un repaire de sodomites prosélytes, enfin pas plus qu’à l’époque quoi. ^^

Il y a dix ans, un truc s’est réveillé pour moi. J’ai été drôlement fier qu’elles soient mes copines et mes copains. Je me souviendrai longtemps de ce jour, et de leur présence.

Quant aux cauchemars que m’a donné la MPT, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes, et d’affronter mes peurs lors d’Halloween 2015. Depuis ça va mieux. ^^

J'aime 9

8 Commentaires

  • Le 13 janvier 2013, jour de mes 40 ans, on était chez ma frangine dans le Michigan, et j’ai engueulé mon père comme du poisson pourri parce qu’il a dit « oui, je les comprends, mais pourquoi « ils » ne peuvent pas tout simplement appeler leur mariage autrement? On sait tous que le « mariage » c’est entre un homme et une femme! » Et pourtant, le frère de mon père vivait déjà à l’époque depuis au moins 20 ans avec un homme! :horreur: Et je pensais qu’avec une fille handicapée, il aurait eu une vision plus intelligente de ce qu’est le monde pour les gens un peu « différents. » Mon père n’a plus jamais osé me dire ce genre de chose à la con!

  • Merci à tous de vos commentaires etb de l’article passionnant, dernièrement lors d’une soirée entre amis  » l’ heure du loup » comme dirait Bergman dans son suberbe film les masques sont tombés et je me suis retrouvé quasi seule non mon ami m’ a soutenu, face à des propos pathétiques et sournoisement homophobes mais j’ ai défendu la communauté LGBT jusqu’au bout etr je n’ ai rien lâché même si par moment je me suis sentie seule et totalement incomprise?
    Le plus important c’est que j’ ai vu qu’au bout de presque nue heure de débats j’ai vraiment fait réflèchir ces personnes que j’estime beaucoup et j’ ai senti que ces dernières étaient tristes aussi et qu’ elles réfléchiront, certaines me l’ont dit.
    Je me rends compte qu’il ya encore un peu partout que l’ on soit non croyant ou si et dans toutes mais toutes les religions des sacrés relents d’ homphobie mais qu’ il faut du courage pour être courageux comme disait ma mamie qui a cahé deux couples de Juifs Allemants pendant des années durant la deuxième guerre Mondiale, elle sait trés bien de quoi elle parlait …
    Nez rien lâcher pour les causes auquelles nous croyons de la part de l’ Anglicane mais aussi un peu Bouddhiste.

    • Je crois que les alliés sont parmi les plus importants ambassadeurs de la cause en effet, puisque leurs convictions reposent sur un altruisme pur, et ça me touche. :coeur:

  • Merci pour ton commentaire Matoo cela me touche et oui je suis votre alliée dans les deux sens du terme et en tant que British 🙂 🙂 et aussi pour défendre la communauté LGBT et quand bien même des gens se détourneront de moi ou se rapprocheront de moi peu importe ; je ne lâcherai jamais rien et je vous demande à tous de bien vouloir m’ excuser » communauté LGBT et autre  » de parfois faire des fautes de frappes car je suis indignée par conséquent je peux faire des fautes vu que je ne relis quasi jamais mes commentaires et je dois faire attention à cela , mes combats n’en auront que plus de force.
    Joie et force à tous les descriminés !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: