Nourrir l’imaginaire

Temps de lecture : 4 minutes

De temps en temps, je cherche le nom du village d’où mon grand-père est originaire dans gougueule, et je regarde les photos ou des news, simplement pour « voir ». Il y a une vraie curiosité de ma part sur mes origines, quelles qu’elles soient, mais les algériennes sont forcément les plus mystérieuses et exotiques pour moi.

Je dis souvent le sud de l’Algérie d’ailleurs pour parler de Doucen, mais en réalité c’est pas du tout le sud, mais c’est juste que c’est au sud de là où habite 90% des algériens (90% de la population habite sur la frange au nord du pays qui ne représente que 12% du territoire). Mon grand-père vient d’un village qui a bien grossi, mais qui n’est qu’un patelin aux portes du désert, dans une oasis principalement connue pour ses excellentes dattes (les meilleures du monde vous diront les gens de là-bas1 ^^ ).

Bon si on zoome, on voit bien que c’est pô grand.

Et cette merveilleuse fonctionnalité qui permet de voir la photo satellite nous fait découvrir en effet, beaucoup de sable et des dattiers.

Et en zoomant, c’est génial car on peut voir assez clairement les bâtiments, et la manière dont cette ville s’est urbanisée. Mais évidemment quand mon grand-père est parti, c’était ça sa trombine :

Quel dommage que la photo soit en si mauvais état, mais moi je le reconnais tellement bien ! C’est sa carte d’identité de 1928 qui lui a permis de venir en France à l’âge de 23 ans. Donc il est en gros de 1905, car mon grand-père n’a jamais connu avec exactitude sa date de naissance (information assez dispensable à l’époque).

Du coup régulièrement je scanne le ouaibe pour voir si je ne peux pas dégoter de vieilles photos de ce village de Doucen, près de Biskra. Et j’avais eu la chance de tomber il y a quelques temps sur une carte postale de Doucen de 1910, ce qui tombait pile dans ce qui m’intéressait. J’en ai donc fait l’acquisition, et je me plais à me dire que c’était cela l’environnement de mon grand-père quand il était minot.

C’est marrant aussi de jeter un coup d’œil (un peu voyeur) au verso, et constater qu’il s’agit d’une carte d’un employé à son patron (du 14 mai 1910), et qu’il trouve que le sable de là-bas est plus fin que celui de Fontainebleau, et surtout qu’elle est envoyée rue Chauchat dans le 9ème, à quelques centaines de mètres de chez moi. ^^

Et tout récemment, je suis tombé sur une photo de plus grand format à vendre qui présentait un décor assez similaire. J’ai trouvé la photo superbe, alors je l’ai achetée. Il s’agit d’un tirage sur papier albuminé, apparemment en vogue entre 1860 et 1890, et présentant plusieurs personnages, dont un militaire qui a l’air en tenue d’apparat.

J’ai des doutes sur la tenue militaire, je dirais artilleur du Second Empire, mais sur les Internets, on trouve pas mal de choses similaire dans d’autres corps d’armée et d’autres époques…

[EDIT du 12/02/2021] On m’a répondu sur touiteur (l’auteur d’un site-musée sur les tenues d’officiers français), mais en plus j’ai demandé des précisions à l’auteur d’un site ouaibe spécialisé dans les Spahis, et j’ai eu une réponse très précise :

La photo date de la IIIe République, après 1873. Le personnage à gauche est un notable. Celui du milieu un officier de spahis, il porte le dolman bleu ciel qui a été introduit en 1873. A droite, il y a 2 spahis indigènes il est impossible de distinguer si ce sont des sous-officiers.

Dans tous les cas, c’est antérieur à l’époque de mon grand-père, mais sans doute beaucoup plus proche du décorum qu’il a connu, par rapport à celui d’aujourd’hui. Et ce que vous pouvez voir en tête d’article, c’est la version colorisée qu’un pote m’a fait parvenir quand j’ai posté la photo, je suis assez fan.

Bon, tout cela ne sert pas à grand chose, sinon à me faire un peu m’imaginer mon grand-père et mes racines algériennes, et c’est déjà drôlement bien. ^^

Notes de bas de page

  1. Dixit un chauffeur de taxi de Biskra rencontré à Paris un soir qui, truc de ouf, m’avait trouvé une tronche de cousin à lui, comme quoi hein.
J'aime 3

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: