Víkingur Ólafsson

Beaucoup de gens bossent de chez eux, c’est assez commun aujourd’hui, et on s’y fera rapidement j’espère. Là ce qui me manque c’est clairement le mobilier adapté, les collègues à proximité, mais aussi le fait de se déplacer au bureau, avec cette succession de sas familiers qui sont autant de portes spatio-temporelles et intergalactiques vers le réveil. Et...

Lire la suite

Einstein on the beach de Philip Glass et Bob Wilson

Einstein on the beach (Philip Glass & Bob Wilson) au Het Muziektheater (Amsterdam)

Presque exactement 10 mois après avoir vu le même concert à Montpellier, je n’ai pas pu résister et je suis allé le revoir à Amsterdam. C’était trop tentant parce qu’Amsterdam est si proche, que ce spectacle ne sera plus reproduit avant pas mal de temps (j’imagine) et que la première expérience était assez intense pour profiter pleinement de celle-ci. On était...

Lire la suite

Symphonie N°10 de Philip Glass par l’Orchestre Français des Jeunes à la salle Pleyel

L’Orchestre français des jeunes a fêté ses 30 ans et pour l’occasion ils ont commandé une dixième symphonie à Philip Glass. Bien leur en a pris, car j’ai donc pu découvrir cette toute nouvelle oeuvre de mon idole de la musique contemporaine à Pleyel il y a déjà quelques temps. Je ne connaissais pas du tout cet orchestre qui est une formation plutôt originale...

Lire la suite

Einstein on the beach de Philip Glass et Bob Wilson au Corum de Montpellier

Einstein on the beach de Philip Glass et Bob Wilson au Corum de Montpellier

Je vous ai déjà bien rebattu les oreilles à propos de Philip Glass dans ce blog, et là je ne pouvais évidemment pas faire l’impasse sur un événement si important. En effet, si j’ai d’abord découvert les morceaux de pure musique sérielle et répétitive, j’ai eu mon vrai coup de coeur pour Glass lors de l’écoute de sa fameuse trilogie d’opéras...

Lire la suite

Le Miami City Ballet au Théâtre du Châtelet (Les Étés de la Danse) pour une seconde fois !

Cela date un peu mais quelques jours après avoir été ébloui par ma découverte du Miami City Ballet au théâtre du Châtelet, et notamment pour le magnifique ballet de Twyla Tharp/Philip Glass que j’aime tant, j’ai repris une place pour y retourner avant le départ de la troupe. J’ai vraiment bien fait car les deux premières pièces étaient différentes, et je voulais...

Lire la suite

Le Miami Ballet Theater au Théâtre du Châtelet (Les Étés de la Danse)

Le Miami City Ballet au Théâtre du Châtelet (Les Étés de la Danse)

Le Miami City Ballet est une compagnie de danse américaine réputée, et ils ont offert un spectacle assez similaire à celui auquel j’avais eu la chance d’assister il y a quelques années au même endroit par l’American Ballet Theater. D’ailleurs j’ai réservé ce spectacle principalement pour me délecter à nouveau d’un In The Upper Room en live. Donc de la...

Lire la suite

In the Upper Room (Philip Glass / Twyla Tharp)

J’ai déjà parlé de tout cela, et j’ai parfois l’impression de bien radoter au bout de 7 ans et demi à broder ici, mais j’ai une telle relation avec ce ballet, que je dois encore en reparler. Car j’ai évoqué en 2003 déjà comment j’ai été intronisé à Philip Glass par une de ces rencontres qui changent la vie, et plus tard mon père qui avait...

Lire la suite

The American Four Seasons de Philip Glass

Il y a quelques temps est sorti ce nouveau concerto pour Violon (N°2) de Philip Glass, et son titre « The American Four Seasons » ont achevé de me convaincre. En effet, il n’y a pas grand chose de plus beau que les quatre saisons de Vivaldi, même si on croit un peu trop entendre aujourd’hui une musique d’attente d’un pauvre serveur téléphonique (ok ok). Mais bon...

Lire la suite

« Dans la colonie pénitentiaire » au théâtre de l’Athénée

J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de Philip Glass dans maints articles, et j’avais vraiment adoré son adaptation des Enfants Terribles dans ce même théâtre. Cette forme d’opéra moderne n’est pourtant pas vraiment ma tasse de thé (moi qui suis carrément plus Bel Canto et opéra de concierges), mais il faut dire que la musique de Glass avec une mise en...

Lire la suite